Comme ça s'écrit…


Le Noël de la famille Delmas

Publié dans Non classé par Laurent Gidon le 24 décembre, 2007

L’an dernier, quelque trois semaines avant Noël, Sylvie Delmas nous laissait un message sur le forum Ecriture & Partage, message dans lequel elle nous prévenait d’une absence momentanée pour passer quelques examens médicaux.

Il faut que je vous parle un peu de Sylvie Delmas. Fondatrice entre autres de l’association littéraire Ecriture et Partage et du journal l’E&prouvette, je l’avais virtuellement rencontrée lors du concours de nouvelles sur "le Doute". Depuis, de mails en collaborations diverses, elle avait pris une place de plus en plus chaleureuse dans mon petit paysage. Elle m’avait laissé jouer avec certains de ses projets, le numéro 0 de l’E&prouvette nous a bien occupé, et bien amusé. Nous avions beaucoup parlé d’Aria des Brumes, elle avait envie de le lire, elle se réjouissait de lui savoir un éditeur.

Seulement voilà, Sylvie n’était pas que femme de lettres, mais aussi épouse et mère de famille. Elle s’est éteinte le 24 décembre 2006, à l’hôpital où elle pensait ne passer que quelques jours. Sur le forum, nous avons eu l’information dans un message, signé de son avatar (un beau Colley couché dans la neige) mais écrit par son mari. Un choc, à froid, pour nous qui avions d’abord été si heureux d’avoir enfin de ses nouvelles.

Voilà, elle est partie, c’était il y a un an aujourd’hui. Je ne peux pas m’empêcher de penser au Noël de la famille Delmas.

Bonnes Fêtes à tous, cueillez, cueillez…

About these ads

7 Réponses à 'Le Noël de la famille Delmas'

Subscribe to comments with RSS ou TrackBack à 'Le Noël de la famille Delmas'.

  1. Jo Ann v. a dit,

    Un de mes oncles est mort un 23 décembre, mon grand-père un 25… :-’(
    Que Noël soit quand même plus doux cette année !

  2. Don Lorenjy a dit,

    Hiver, saison des départs ?
    Allez, buvons encore, une dernière fois…

  3. posuto a dit,

    Quand mon père est mort (des suites d’une longue maladie comme on dit), une boule de Noël rouge était accrochée à la porte de sa chambre, à l’hôpital. Je n’ai pas pris les boules de Noël rouge en grippe, ni Noël, mais j’ai juste évalué la "concordance des temps" qui n’est pas la même pour tous.
    C’était pourtant une belle idée, croire que tout le monde pouvait être heureux au même moment…
    (Sinon, comme bonne idée, y’a aussi la roue, la machine à laver, le ruban adhésif et l’eau potable, j’ai l’air de dire n’importe quoi mais c’est juste ma façon de dédramatiser, en plus qui sait s’il y a deux "m" à dédramatiser, hum ? sûrement pas moi)
    Cueillons, cueillons…
    Kiki

  4. Marco a dit,

    Bon ok, vous m’avez bien tous cassé le moral…
    Heureuses fêtes de fin d’année quand même!

  5. Magda a dit,

    C’est un beau message que tu nous écris ici, Don, et un bel hommage à cette femme. Chez les orthodoxes, en Russie, on dit que ceux qui meurent à Pâques filent directement au paradis… Il faudrait savoir si, à Noel…

  6. Don Lorenjy a dit,

    Bah, fêtons donc les vivants !
    Vous avez eu de beaux cadeaux ? Nous aussi, merci.
    Noël c’est bon, mangez-en !

  7. Tietie007 a dit,

    Bonne année du rat !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: