Comme ça s'écrit…


Cita-promo-tion

Posted in Jeudi,L'Abri des regards par Laurent Gidon le 25 novembre, 2010

Je sais que ça ne se fait pas, mais tant pis : pour cette citation du jeudi je vais me citer moi-même (lire moi-même tel que dit par Sacha Guitri : moamêêêême). En plus je cite un texte qui n’est pas encore publié, mais qui m’a pris la tête pendant un peu plus d’un an… je me demande d’ailleurs s’il en est complètement sorti.

Aujourd’hui, j’entends une chanson dans la voiture en allant chez ma mère. Une phrase me saute aux oreilles. « J’veux du soleil dans ma mémoire » murmure le chanteur, presque en douce, entre deux strophes (après recherches, puisque je n’arrivais pas à retrouver sur le coup,c’est une chanson du groupe Au p’tit bonheur). Voilà, c’est ça. Je veux un peu de soleil dans ce qui m’a construit. Je veux regarder en arrière, regarder mon père, regarder le sien, regarder tous ces visages disparus et les voir en pleine lumière. Du soleil dans ma mémoire. Du soleil qui passe sur le temps et éclaire le présent, sinon l’avenir. Du soleil qui dépasse ma mémoire et éclaire un peu autour, parce qu’il y en a besoin. Il ne s’agit pas de tout peindre en rose. Plutôt de voir le bien sortir de l’erreur prise pour un mal. Changer l’angle de l’éclairage jusqu’à faire briller ce qui doit briller. Le sourire de mon père, par exemple.

Laurent Gidon – L’Abri des regards

Le manuscrit est parti chez Brigitte Giraud, directrice de la collection La Forêt chez Stock. Dès que j’ai des nouvelles, je partage. D’ici là, silence…

About these ads

6 Réponses to 'Cita-promo-tion'

Subscribe to comments with RSS ou TrackBack to 'Cita-promo-tion'.

  1. Oph said,

    En plus de la plume toujours aussi bien tournée, j’adore cette chanson. Je sens que je suis partie pour l’avoir dans la tête toute la journée.
    Si le reste du texte est à l’avenant de cet extrait, on dira simplement que ce livre, "il le foooo !"

  2. Jveuxdusoleil said,

    Ah ben ça alors !

  3. silk said,

    L’avantage essentiel d’avoir du soleil dans la mémoire, derrière soi donc, c’est qu’il peut ainsi éclairer correctement le chemin sur lequel on avance sans nous éblouir et nous empêcher de voir ce qui se découvre ou s’offre à nous.

    Pour les Blaguàparts, DonLo, même si les ventes ne sont pas celles que tu espérais, crois bien que le livre est tout sauf une catactrophe !

    • Don Lorenjy said,

      Oh, je ne parle pas des ventes de Blaguàparts (dont je ne sais rien du tout) ni du bouquin lui-même, mais du résultat de mes efforts pour lancer le buzz : j’ai été nul, c’est tout. La catastrophe, c’est moi.
      Alors maintenant, concernant un prochain livre, je la ferme et ne mets que quelques extraits pour ceux qui voudraient les lire. C’est tout.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: