Comme ça s'écrit…


Matin calme

Posted in Vittérature par Laurent Gidon le 28 avril, 2012

Je sors acheter le pain. Il fait frais, mais un voile de nuage garde un peu de la tiédeur qui nous avait surpris la veille.
Sylvain joue avec des cailloux devant la boîte aux lettres et me demande si mon fils dort encore. Sa mère loue la maison d’en face. Elle a eu un problème, sans doute perdu son travail, mais n’ose pas en parler. Il faudra bien qu’un jour on ose aller lui dire qu’on peut l’aider, un peu.
Je passe devant chez Omar. Il a la double nationalité franco-marocaine, un problème cardiaque, une retraite anticipée d’ouvrier spécialisé. Sa femme l’a quitté, il déprime, voudrait bien vendre sa maison mais a tellement négligé l’entretien que c’est une ruine. Il laisse filer et vient parfois pleurer à la maison.
Plus loin, un voisin des petits immeubles fait pisser son chien en tirant sur sa clope. Il a l’air accro aux deux, triste et blême. Je lui souris en saluant, il répond à peine, ailleurs.
La boulangère se marre dès qu’elle me voit. Elle avait accepté de tourner dans un des films promotionnels des Blaguàparts. Jocelyne entre. Elle habite les immeubles et revient de la supérette, sa bise est toute fraîche. Elle est institutrice à la retraite et pourtant semble avoir 40 ans à peine. Elle aime lire, a lu mes livres, ne m’en parle jamais.
Gilles entre aussi, en frappant poliment pour rire. Il tient une petite entreprise de chauffage en haut de la rue et milite dans l’association Agir21. Leur plus beau projet promet de rejoindre Annecy en 20 minutes et sans bouchons grâce à l’installation d’une télécabine de vallée. J’y crois aussi, bien que ce ne soit pas la seule solution.
En rentrant avec le pain et les croissants, j’écoute les oiseaux. Il y a des noix sur le noyer de Philippe, on va pouvoir en ramasser sur la route.
Marie-Rose ouvre ses volets. C’est la mère d’Étienne, elle a toujours un mot gentil mais on est loin alors on se sourit seulement.
Je vois Daniel qui va acheter le pain à son tour. Il n’a qu’une oreille et bosse depuis près de 40 ans à l’usine de décolletage. On se croise devant chez François qui dirige la plus grosse marque d’outdoor d’Annecy (no pub), joue au golf pour le plaisir, et part comme chaque samedi animer le club de ski d’une petite station à côté de Megève. Il faut que j’aille voir Jean-Luc pour discuter des devis du couvreur : on va refaire nos toitures ensemble. Mais d’abord, préparer le petit déj pour les enfants et nourrir le chat.
Dimanche prochain, on vote.

About these ads

5 Réponses to 'Matin calme'

Subscribe to comments with RSS ou TrackBack to 'Matin calme'.

  1. Silk said,

    C’est quand même sympa d’habiter un coin calme…


    • C’est une poudrière potentielle, avec cohabitation de personnes aux extrêmes de l’éventail sociologique (on n’a pas de propriétaire de jet privé, ça manque un peu) sans compter les agriculteurs chatouilleux de la fourche. Mais, entre respect et ignorance mutuelle, ça s’équilibre.

      • Silk said,

        Potentielle, c’est que le feu n’est pas encore arrivé.
        Il y a bien des endroits, dont quelques-uns que je connais malheureusement trop bien, qui n’en sont plus là depuis longtemps.
        Mais je comprends ce que tu veux dire.

  2. Kirawea said,

    En fait ce billet est une illustration du précédent : la politique, c’est ici et maintenant …
    Un artiste que j’apprécie disait en interview approximativement ceci : « dire bonjour en souriant à son boulanger, c’est déjà faire de la politique ».
    Voter pour un candidat à la présidentielle aussi, mais j’ai l’impression que les bonnes énergies doivent « partir d’en bas » et remonter par capillarité. C’est forcément plus long que de tirer au jugé, mais ça augmente les chances d’atteindre une / la bonne cible.


    • Merci, je n’étais pas certain d’avoir été assez clair.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :