Comme ça s'écrit…


Des Brumes et des ombres

Posted in Non classé par Laurent Gidon sur 19 octobre, 2007

Où en étions-nous ? Ah oui : le héros passe enfin la porte de sa chambre noire pour découvrir la réalité d’Aria.
Aria ? C’est le nom de cette planète où il va se passer plein de choses. En tout cas, c’est ainsi que je l’ai appelée, sans me poser plus de question. Parfois, je laisse les choses se faire toutes seules. Et il arrive que les choses soient gentilles avec moi, en tout cas elle n’ont pas toujours la méchanceté des choses dans les Dingodossiers de Gotlib et Goscinny. Mais cela nous entraînerait trop loin, mieux vaut qu’elles meurent, fi !
Donc Aria, une planète, des gens qui vivent dessus, des problèmes bien à eux.

Pour clarifier, j’ai balancé des notes dans un carnet, comme les pros. Ils ont raison, ça aide. Quant on débute, il ne faut rien négliger, mettre toutes les chances de son côté, soigner la méthode, prendre l’habit et les manies de l’écrivain, faire comme si. Je me demande s’il ne faudrait pas porter une veste en tweed avec des pièces ovales aux coudes. Vous avez un conseil ?
Sinon, je suis tout content avec ma planète Aria. J’ai même une idée de titre : Aria des Ombres. J’aime bien parce qu’on dirait un morceau d’opéra, un peu le chant des hébreux dans Aïda, bref, ça me paraît bien classe pour un titre.
Je n’ai plus qu’à mettre des ombres dans l’histoire (toujours cette logique qui me pinaille).
Facile, me direz-vous, dès qu’il y a un peu de lumière, on a de l’ombre aussi.
Trop facile. J’imaginais plutôt un truc où les méchants qui font très peur dans l’ombre s’avèrent être des gentils dès qu’on les voit en pleine lumière (la réalité est ambiguë, vous vous rappelez ?). Même alors, cela reste assez classique. On va voir.
Des méchants, donc. Ce serait eux, la Compagnie des Ombres. Genre bien mystère, truc grouillant caché qui lance pourtant des éclats incisifs dès que l’ombre est trouée par la lumière. Enfin, pour moi le truc avait une certaine tournure, il fallait creuser. Et puis j’avais beaucoup aimé l’Armée des Ombres avec plein de bons acteurs, dont Signoret et Ventura, vérifiez. Va pour les ombres…
Sauf que, un simple coup d’œil sur le rayon SF d’une librairie montre que des ombres, il y en a partout, par paquets de trois tomes. Trop vu, plus classe du tout pour un titre. Alors j’ai mis brume à la place. J’ai bien fait, c’est mieux. Et puis il n’y a qu’une lettre qui change (je serais Oulipien que ça me ravirait les neurozygomatiques). Voilà : Aria des Brumes ! C’est posé, on n’y touchera plus.

J’ai un titre, un prologue, deux chapitres, un héros, une planète et quelques notes. Vous allez voir, on va y arriver !
Comment ? Vous verrez, vous verrez…

Advertisements

4 Réponses to 'Des Brumes et des ombres'

Subscribe to comments with RSS ou TrackBack to 'Des Brumes et des ombres'.

  1. Wiliam said,

    Pour ta veste en tweed, j’ai une adresse, si ça t’intéresse.
    Et pour tes « brumes » obtenues avec changement d’une lettre, je te félicite de ne pas avoir cédé à la tentation de modifier une deuxième lettre, ça aurait pu éjecter ton roman dans les rayons pour adultes.

  2. Guylou said,

    Pas sûre moi pour la veste en tweed… Que ça t’aille je veux dire, mais sinon, l’habit d’écrivain, ça a l’air de coller !

  3. Don Lorenjy said,

    Ha Ha, sacrés vous !
    Wiliam, Wiliam… très Wiliam quoi (un jour il faudra que je vous présente Wiliam).
    Non Guylou, l’habit d’écrivain est encore trop grand pour moi. Et je ne veux pas y faire de retouche, les vrais du sérail n’y rentreraient plus…


  4. […] sans être Jack Vance j’arrive à m’y remettre juste pour épater mon épouse ; que les Ombres du début deviennent des Brumes sans beaucoup s’éclaircir, et qu’à force de promettre la suite pour demain j’ai […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :