Comme ça s'écrit…


Hé, faut pas croire…

Posted in Non classé par Laurent Gidon sur 10 septembre, 2008
Tags: , , , ,

Une lecture rapide du précédent billet pourrait faire croire à l’impétrant littéraire plein d’espoir (le wannabe, quoi) que le monde de l’édition est peuplé de sinistres cerbères dont l’unique tâche est de faire trembler l’auteur en devenir avant de refuser son manuscrit d’un revers méprisant, et si possible sous le prétexte le plus futile, et s’il n’a aucun rapport avec la littérature c’est tant mieux, bande de cuistres.

Dans une telle jungle, la moindre erreur serait sanctionnée par une immédiate et définitive mise au panier.
Alors bien sûr, offrir du « Chère Madame » à un monsieur vous reléguera sur une liste noire aussi verrouillée que la libido d’Angot* et qui ferait passer Fort Knox pour un gruyère souricier.

Hé bien non, faut pas croire.
Les éditeurs sont des gens suffisamment intelligents pour ne pas s’arrêter à de telles vétilles, ou suffisamment pressés pour ne pas s’en apercevoir.

Attendez, avant de me classer parmi les thuriféraires lèche-botte du marigot germanopratin (c’est dingue comme j’aime ce mot). Je voulais juste dire qu’il vaut parfois mieux éveiller un intérêt amusé par une petite maladresse que de verser de l’eau tiède et calibrée à pleines pages.
L’envoi parfait n’existe pas. Alors continuez, n’ayez pas peur, la vie est belle et l’écriture encore plus.

Je vais finir par croire qu’il y a une sorte de complot ourdi par quelques blogueurs influents (Ha, Ha !) et coléreux pour décourager les écrivains en herbe. Comme s’ils comptaient par-là se libérer plus de place sur la table des éditeurs où leur manuscrit se placerait enfin en première position.

Je dis ça, je dis rien. D’autant qu’aucun des éditeurs que j’ai contactés aussi calamiteusement ne s’est manifesté pour me dire combien il avait ri de ma bourderie et que ça l’avait incité à lire mon manuscrit d’un œil reconnaissant pour cette bonne poilade. Aucun.

Donc quand même, ne rêvez pas trop. Écrivez, c’est mieux. Et puis si c’est bon, envoyez. Le reste ne dépend plus de nous.

*je n’ai rien contre Christine Angot, ni tout contre, et je ne sais rien de sa libido, et même si je savais, je n’en dirais rien : c’est juste pour mettre un nom qui fait venir du monde.

Advertisements

8 Réponses to 'Hé, faut pas croire…'

Subscribe to comments with RSS ou TrackBack to 'Hé, faut pas croire…'.

  1. Yap said,

    « Attendez, avant de me classer parmi les thuriféraires lèche-botte du marigot germanopratin »
    C’est une jolie phrase, avec plein de mots trop peu usités.
    (Ça se voit, que j’ai rien à dire ?)

  2. Lhisbei said,

    Non non non ! pour avoir de la visite sur cette rentrée littéraire il faut citer Catherine Millet et Régis Jauffret… Angot c’est comme A Nothomb : un cliché 😉
    (et, si on a du goût, on peut citer Poppy Z. Brite chez le Diable et Xavier Mauméjean chez Calmann Lévy)

  3. Don Lorenjy said,

    Merci Lhisbei (on a des références sur le RSF Blog, allez-y tous, cultivez-vous un peu).
    Il est vrai qu’avec Poppy ou Xavier, je risquerais d’échauder les visiteurs venus pour trouver des salopes nues sur la plage (alors qu’avec… non, je n’ai rien dit)

  4. Marco said,

    merde… je vois que tu as découvert le complot des blogueurs arrivistes qui font semblant de dénoncer le monde de l’édition juste pour éliminer les concurrents… merde alors… va falloir que je prévienne Wrath… qui, elle, sera obligée de t’éliminer… rien de personnel, hein, mais faut que tu comprennes: tu en sais trop à présent… ah c’est moche, la vie.

  5. Anne-Sophie said,

    Bon, je confirme : Angot, ça fait venir du monde… Le 1er billet sur mon blog du mois, très largement devant les autres. Comme quoi… Ce n’est pas un hasard si tous les médias en parlent.
    Quant à poppy Z. Brite, tu devrais essayer, c’est vraiment pas mal !

  6. Don Lorenjy said,

    Voilà, Angot comme Tam-Tam de blog. Une belle reconversion.
    Sinon, cher Marco, il me suffira de passer un coup de fil (copinage, piston, tout ça) pour que Wrath soit publiée et range les flingues. Ha Ha Ha ! La vie est belles, surtout la nôtre…

  7. Marco said,

    Arf! publier Wrath… joli coup, Don Lo, je l’admets, c’est imparable! Avec ou sans spaghettis cramés, ta puissance est donc sans limites! 🙂
    (et bon sang! pourquoi en ce moment tout le monde me grille mes billets à l’avance?! ce soir j’voulais parler -entre autres- de l’Angot-bouc émissaire-superstar, et je vois que tout est déjà digéré par tout le monde…_ essaie d’anticiper une fois dans ta vie, Marco, merde!)

  8. Don Lorenjy said,

    Non, c’est bien, continue de réfléchir en profondeur alors que nous ne faisons qu’écrémer en courant la surface des choses.
    Sauf que… Angot ? Non, joker !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :