Comme ça s'écrit…


Fallait pas me chercher…

Posted in Non classé par Laurent Gidon sur 22 octobre, 2008
Tags: , , , , , ,

Avec un titre comme ça, on sent l’auteur vengeur, principes en bandoulière, qui part redresser les torts à coups de beignes. Mais en fait non.

C’est juste que, depuis bon nombre de mois, traîne dans la communauté des science-fictieux l’appel de Serge Lehman relayé par Gilles Dumay pour des textes qui fourniraient matière à une anthologie d’anthologie (Ha Ha Ha !) : Escales 2010.

Je me fais une très haute idée de Serge Lehman et de Gilles Dumay, tant en termes littéraires que science-fictifs. Ce sont des gars qui s’y connaissent, savent lire et écrire. Bref, j’étais tellement intimidé que je n’osais même pas envisager de penser écrire un texte dans le but de caresser l’idée de peut-être l’envoyer se faire bouler sur le parvis de cette antho cathédrale (rien de moins que l’état des lieux de la SF française).
Et puis, voilà que j’en parle sur un forum, de cette timidité. Et qu’on me secoue sur le thème « c’est pas parce qu’on est nul en science qu’il faut se la pleurer pour pas écrire une bonne histoire. C’est un prétexte, c’est tout, sors-toi les doigts pour les mettre à taper du clavier, fissa ! »
D’autant que dans la discussion, j’avais cité l’exemple d’une idée SF (sur le temps, le principe d’incertitude et la dissymétrie) qui m’avait été démontée par un scientifique avant même que j’aie eu le temps de commencer à l’écrire. Et là, on me dit que cette idée est peut-être contestable, mais qu’elle ne vaut pas rien, que ça dépend du traité, que c’est encore un prétexte pour buller. Jusqu’à Dieu lui-même qui descend par deux fois préciser les questions théoriques que cette idée soulève.

Bref, ils m’ont cherché.

Surtout que hier soir, en lisant mon Tim Powers (Les voies d’Anubis) voilà que je tombe sur cette phrase :
« Quelque chose a percé des trous dans la structure du temps. »
C’était la provoc de trop. Je ne pouvais plus en dormir.

Je me suis relevé, et j’ai frappé comme un forcené jusqu’à trois heures du mat, dopé à l’Aberlour Sherry Cask, avant de retenter le dodo. Et puis à cinq heures, ça me reprend ! J’ai emballé le truc en cravachant jusqu’à vers les huit heures, quand les enfants se sont réveillés (oui, c’est mercredi, c’est bisous au lit). J’avais fini. Avec la fierté : une nouvelle de 23 000 caractères tout chaud pondue. Dans la nuit. Fier. Et avec une idée qui pose des questions à Dieu lui-même. Très fier.

Ensuite…
Ben, j’ai imprimé, j’ai fait lire à ma Douce, comme d’hab. Elle m’a dit que c’était une bouse, que si je parlais comme j’ai écrit ça elle ne m’aurait jamais épousé et fait deux enfants tout blonds. Plus fier du tout. Mais elle a ajouté que l’idée n’est pas si mauvaise. Si je veux bien m’y remettre un peu et faire mon travail correctement, ça peut.

Ce que je vais, promis. Tenez, j’ai déjà changé le titre ; ça s’appellera : « Sale temps ! »

Moralité : quoi qu’en dise Irène, écrire vite et bien c’est trop dur pour moi, même avec du bon single malt et toute la nuit devant.

Publicités

8 Réponses to 'Fallait pas me chercher…'

Subscribe to comments with RSS ou TrackBack to 'Fallait pas me chercher…'.

  1. deef said,

    C’est drôle, j’ai fait pareil hier ;))

  2. Don Lorenjy said,

    Une bouse ? Naon, quand même pas… si ?

  3. deef said,

    lol naon, j’espère po

  4. Yap said,

    Eh ben, t’es pas un rigolo, mon cher Don. Je ferai attention à ne pas te chercher des noises, à l’avenir.
    Aussi bouseux soit-il, tu as ton premier jet, ce qui est pas négligeable.
    Pour ma part, je comptais tenter cet AT (tiens, c’est rigolo comme phrase), mais je vais certainement me laisser volontairement déborder par le temps.

  5. Don Lorenjy said,

    Ouais, encore un prétexte pour nous priver de ton talent.
    Tu voulais pas me chercher de noises ? Tu les as trouvées !
    Maintenant, va pondre pour répondre à l’AT sans t’arrêter.

  6. Lucie said,

    Ah, ça c’est une insomnie comme on aimerait en avoir plus souvent 😉 J’ai bien envie de tenter l’AT moi aussi, mais… tu parlais de temps, là ? Eh, tu en aurais pas à dealer, par hasard ? Parce que je suis preneuse 🙂

  7. boreale said,

    ( merci pour le petit message sur ma playlist , c’est vrai que c’est bon, la chanson française :-p

    Les voies d’Anubis : excellent bouquin :-))

  8. Don Lorenjy said,

    Lucie, vas-y, tente ! (fais pas ton Yap)
    Reste bien en face de ton écran, je t’envoie quelques particules de temps négatif, pour freiner temporairment.
    Et coucou Boréale, au joli blog BlaBliBlo.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :