Comme ça s'écrit…


On s’en écluse un petit ?

Posted in Promo par Laurent Gidon sur 13 novembre, 2008
Tags: , , , ,

Juste un petit mot pour prévenir les régionaux de l’étape (disons, une région qui irait de Chamonix à Genève avec un pseudopode vers Annecy) que le samedi 22 et le dimanche 23 novembre je serai au Salon Esperluette de Cluses (Haute-Savoie) pour y dédicacer plein de bien beaux ouvrages à plein de bien chouettes lecteurs.

Bon, faut reconnaître que je ne cadre pas dans le thème du Salon cette année (Écrits d’Amour), moi qui ne suis que haine et fiel distillé. Mais comme Aria avait tapé dans l’œil (la haine, encore, mais avec les poings) de l’organisation de ce gentil salon littéraire, ils m’ont invité, merci.

Alors qu’est-ce qu’une cluse, Maître Capello ?

La cluse est à la vallée l’inverse de ce que l’écluse est au gorgeon : au lieu de goulayer et d’élargir les idées (au cinquième gorgeon éclusé, pas avant), la cluse resserre la vallée et ne permet qu’un passage encoigné qui bloque un peu au niveau des épaules. C’est très net, par exemple, quand vous arrivez à la Clusaz, haut lieu de la glisse joviale et pentue au-dessus de chez moi, où l’on accède par un véritable étranglement routier, et en plus ça tourne.

A Cluses, c’est pareil mais plus bas. Tellement serré qu’ils ont dû trancher la montagne pour faire passer l’autoroute jusqu’à Cham’ parce qu’autrement on voiturait dans l’Arve, qui est quand même une rivière.

Voilà. Donc, ceux qui veulent me tirer les couettes en vrai et discuter le bout, c’est à Cluses que ce sera, le week-end qui approche (pas cuilà mais l’autre). D’après l’organisation, il y aurait aussi Marc Vassart, un gars qui mérite autant comme auteur que comme bonhomme.

OK, je crois que j’ai fait la pub de tout le monde, je vous laisse.

2 Réponses to 'On s’en écluse un petit ?'

Subscribe to comments with RSS ou TrackBack to 'On s’en écluse un petit ?'.

  1. Denis said,

    Eh ben, depuis un an que je ne suis pas passé dans ce gourbis, je vois que rien a changé. La promo tourne à plein, mon gars ? T’as bien vendu sur les marchés ? Pôvre toi, va…

  2. Don Lorenjy said,

    Tiens, Denis… ça faisait longtemps, c’est vrai.
    Alors, comment ça va avec la colère ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :