Comme ça s'écrit…


Djeeb le malchanceur ?

Posted in Djeeb par Laurent Gidon sur 27 novembre, 2008
Tags: , ,

Petit point rapide sur la carrière éditoriale de Djeeb le Chanceur.
Je sais, j’avais promis de vous tenir au courant, mais exceptionnellement je vais tenir une promesse (ne vous emballez pas, on ne m’y reprendra plus).

Un éditeur m’a d’abord répondu non à la lecture du résumé et d’extraits. Comme je demandais « pourquoi ? », voulant savoir si Djeeb tenait la route mais ne lui convenait pas, ou s’il était tellement mauvais qu’il ne conviendrait à personne (et qu’il n’était donc pas nécessaire que j’encombre d’autres professionnels), il m’a été répondu que en fait si, c’était plutôt pas mal, et qu’il souhaitait recevoir le manuscrit complet, finalement.
Je lui ai envoyé, mais il faut savoir que trois types de manuscrits arrivent chez les éditeurs :
1. Les coups de cœur, ils signent tout de suite.
2. Les out (mauvais ou hors ligne éditoriale), ils disent non tout de suite.
3. Les problématiques, peut-être pas mal, qui font hésiter, demandent du temps, plusieurs avis et du travail… les pires, quoi.
Djeeb compterait donc parmi les problématiques chez cet éditeur, et je m’excuse par avance de tous les tracas que ce roman va générer dans cette jolie maison (je me flatte sans doute, mais tant pis).

Un autre éditeur a accepté de le lire sur fichier Word (ce qui est très sympa de sa part et particulièrement écolo-friendly) sans me donner d’espoir particulier… il n’avait pas aimé Aria des Brumes. J’attends sa réponse sans impatience, c’est quelqu’un de très occupé, mais dont le jugement me sera utile.

Un troisième éditeur a lu quelques extraits en ligne, et m’a demandé directement le manuscrit complet, ayant assez aimé le style et beaucoup le ton. Je l’en remercie de tout mon cœur, même si nous n’allons pas plus loin ensemble, parce que se faire demander un manuscrit est une expérience que je souhaite à tous les écriveurs.

Un quatrième éditeur vient de m’adresser un courrier me remerciant d’avoir porté attention à sa maison d’édition, mais m’informant que ce manuscrit (en fait extraits et résumés) n’était malheureusement pas retenu pour publication. Je le regrette, d’une part parce qu’un mail aurait suffi (papier, enveloppe, timbre, tout ça) et d’autre part parce que cette maison vend très bien tout ce qu’elle publie, ce qui aurait été agréable au jeune auteur que je suis, avide de succès et de chiffres qui mirobolent. Une info à retenir : les éditeurs ne mettent pas des années à répondre, même les plus sollicités : quand ça ne leur convient pas (manuscrit type 2), on le sait assez vite.

Voilà, bilan mitigé donc. Chez les lecteurs, ça va mieux… encore que. Tout ceux à qui j’ai entrepris d’envoyer les chapitres en feuilleton me demandent la suite avec des impatiences flatteuses. En revanche, les extraits mis en ligne sur mon Wizzz ne génèrent aucun commentaire. J’ai d’ailleurs cessé les livraisons, et personne ne s’en est plaint.
Alors ? Ben, rien, on verra. Moi je l’aime bien, ce Djeeb, et d’autres aussi apparemment, mais il n’était pas dans mes attentes de réunir l’unanimité. Autrement, je me serais présenté comme premier secrétaire, hein ?

Advertisements

7 Réponses to 'Djeeb le malchanceur ?'

Subscribe to comments with RSS ou TrackBack to 'Djeeb le malchanceur ?'.

  1. Nicolo said,

    Déjà, il intéresse des gens, le Djeebounet.
    C’est très important. Perso, je l’achète quand il sortira. 🙂

  2. Don Lorenjy said,

    Oui, hein ? En relisant ce billet, et surtout son titre, je le trouve un peu chouineur.
    Ce n’est pas le cas. Juste un point en cours d’étape vers la publication, dont on peut retenir que les réponses arrivent avant la fin de ce bout-ci de l’éternité.
    Après, il restera encore du travail avant que tu puisses le lire.

  3. Yap said,

    C’est marrant ce premier éditeur qui dit « Non », puis qui fait « Ah bah si, envoie, mon Lolo » quand tu lui demande pourquoi non.
    Non ?

  4. Don Lorenjy said,

    Pour moi, c’est l’indice typique du « manuscrit à problème »… 😦

  5. Denis said,

    Ouais, et pour moi c’est l’indice d’un bouquin pourri qui n’intéressera personne. Ouste !

  6. Don Lorenjy said,

    Merci Denis, ton soutien inconditionnel me va droit au cœur…

  7. EmmaBovary said,

    Je compatis Don Lo et je croise toujours les doigts… Et tu sais pourquoi!!!
    🙂


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :