Comme ça s'écrit…


Les libraires, je suis pour

Posted in Djeeb,Promo par Laurent Gidon sur 8 juin, 2009
Tags: , , ,

Les libraires, oui, ces gens qui font commerce de livres, sont forcément les alliés de tout écriveur un peu désireux de voir ses textes franchir la barre du voisinage.

Les libraires plus que les librairies, parce qu’il faut des gens qui parlent à d’autres gens pour qu’ensuite l’écrit puisse être lu.
Des libraires comme ça, des qui lisent, qui aiment, qui s’emballent, qui ont les poils qui se dressent rien qu’à évoquer un titre, des libraires comme ça donc, il y en a. J’en ai rencontré.

Bruna, par exemple, qui trouve sa librairie toute modeste. Moi, je la trouve bien, cette boutique des Lettres Constellées, en plein centre de Thonon-les-Bains. Bruna n’est pas qu’une passeuse, c’est une locomotive, une lectrice à réaction, le moteur à fusion appliqué à booster la littérature plaisir. Il faut la voir prendre ses clients par le bras, leur claquer deux bises (pour les habitués, et il y en a), les tirer vers le rayon en leur murmurant un « J’ai quelque chose pour toi, c’est Wouaou, je te dis que ça ! » qui fait trembler les rayonnages. Bruna murmure comme une chevauchée de Walkyries par temps d’orage.
Bruna m’a dit qu’elle avait aimé Djeeb le Chanceur (c’est… Wouaou !) et m’a demandé si, bien que sa librairie soit modeste, j’accepterais de venir signer chez elle. J’ai dit oui. Avec des alliés comme Bruna, Djeeb n’a plus peur de rien.

Et il y en a d’autres. Prenez Frédéric, de Grenoble. Sa librairie ne s’appelle pas Omerveilles par hasard. C’est un magicien, Frédéric. Alors que tout le monde en sera réduit à se morfondre d’impatience dans l’attente de la parution de Djeeb le 25 juin, lui s’immisce dans une faille du continuum spatio-temporel pour proposer à son public chéri une rencontre dédicace avec l’auteur le samedi 20, soit cinq (5 !) jours avant la sortie officielle. Quelle talent ! Et quel honneur, que d’être invité à sa propre avant-première. Merci Frédéric !

Que vous dire d’autre, sinon que j’y serai, bien sûr. Et content en plus. Si vous passez dans le coin, arrêtez-vous. On prendra le temps de discuter. Vous rencontrerez un libraire. Un vrai.

Publicités

2 Réponses to 'Les libraires, je suis pour'

Subscribe to comments with RSS ou TrackBack to 'Les libraires, je suis pour'.

  1. Marco said,

    Belle apologie des libraires. Et c’est là que je me rends compte à quel point je suis autiste: je n’ai jamais de dialogue enthousiaste avec mon libraire (qui n’en est pas moins sympathique).
    PS (avec retard): oui, très bien l’illustration de couverture.

    • Don Lorenjy said,

      Un jour de mauvaise humeur, j’aurais répondu « apologie des libraires, oui, mais des vrais : ceux qui vont au devant des clients/lecteurs. » Ne te flagelle pas trop tôt. Pour avoir un dialogue, il faut être deux, non ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :