Comme ça s'écrit…


Le cuisinier, la sauce et le pur esprit.

Posted in Djeeb par Laurent Gidon sur 11 septembre, 2009
Tags: , , , ,

Le cuisinier, la sauce et le pur esprit.

Fabulette sans conséquence

Un pur esprit (ne cherchez pas, ça n’existe pas : c’est une image) se promenant de par le monde à la recherche d’une bauge où brasser sa vindicte, entra par mégarde en cuisine.
Un marmiton s’y affairait sur une sauce. Tous ceux qui ont un peu de goût savent quelle en est l’importance : les pires rogatons prennent un tour princier dès qu’on les accommode. Or donc ce marmiton, un œil sur le grand livre et l’autre en casserole, prenait soin de veiller à respecter scrupuleusement les mesures, le tempo et le degré de tout ce qu’il mettait à cuire.
Le pur esprit s’en amusa. Quel idiot, se disait-il, pourquoi suivre le livre et n’en tirer que la poussière, au lieu de faire confiance au vrai talent et laisser l’impulsion faire naître sa magie !

D’une bourrade bien ajustée, il envoya le cuisinier dans les cuivres et pris sa place au piano.
« De la chaleur, de la liberté, de la folie s’il en faut, voilà à quelle sauce je vois ce plat paré ! »

Sans même s’intéresser à la pièce à saucer, il vira dans la gamelle tout ce que l’instinct lui dictait. Sa main fébrile puisait dans les épices, jetant les plus rouges à poignées. « Je fais comme je le sens ! » criait-il en battant le brouet, « et je défie quiconque de me dire que j’ai tort ! »
Sa sauce en effet avait une fière allure, bouillonnant d’esprit et d’inattendues saveurs. Il fallait parachever l’œuvre, ne rien céder sur la puissance de l’esprit sans limite. De l’étagère aux liqueurs il tira une bouteille incendiaire dont il flamba le tout.

Si vous croyez parfois entendre le tonnerre, ce n’est que le petit écho de la déflagration.
Il ne resta rien, ni de l’artiste ni de l’œuvre.

Le marmiton, qui avait eu l’esprit de sauver son livre avant l’autodafé, reprit son artisanat, pour le bonheur des convives. Mais, touché par la grandeur, il se laissait aller parfois à avoir une idée. En cela, le pur esprit sera à jamais remercié.

<——————————————————->

Voilà, c’est tout. N’y voyez aucun lien avec une quelconque actualité, ou alors vous avez l’esprit à la fois large et mal tourné.

Sinon, l’actualité est la suivante :

Marc Simonetti (illustrateur de la couverture) m’accompagnera pour dédicacer Djeeb à la librairie Decitre d’Annecy samedi 19 septembre prochain, de 15h à 19h.

Et le samedi d’après (soit le 26 septembre) on s’y remet à la librairie Decitre de Chambéry, mêmes horaires.

La preuve ? Le Dauphiné Libéré lui-même en a parlé.

Djeeb Couv low

5 Réponses to 'Le cuisinier, la sauce et le pur esprit.'

Subscribe to comments with RSS ou TrackBack to 'Le cuisinier, la sauce et le pur esprit.'.


  1. Vivement que les librairies t’invitent ailleurs qu’en Haute-Savoie.

    • Don Lorenjy said,

      Vivement le 11 octobre alors, c’est un dimanche : il y aura Jérôme Noirez et Eric Holstein à la Librairie Scylla, et ils me laisseront une petite place dans le fond.

  2. Travis said,

    ça m’a rappelé « Ratatouille « .

    Si tu passes par Paris Arrête-toi. 🙂

    Bonnes signatures et bonnes rencontres.

    • Don Lorenjy said,

      Merci…
      (La librairie Scylla, c’est à Paris je crois)

      • Travis said,

        Je ne savais pas.

        le lendemain de mon anniversaire. Je ferais mon possible

        Merci de l’info


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :