Comme ça s'écrit…


Parole, Karim, t’es trop blague !

Posted in Promo par Laurent Gidon sur 5 février, 2010
Tags: , , , ,

Quand on écrit un livre et qu’un éditeur est assez fou pour vous le publier, il y a une chose qu’on attend avec angoisse et bonheur, c’est… le contrat avec le montant de l’à-valoir.

STOP !
Pas du tout, coupez, on la refait.

Quand on écrit un livre et qu’un éditeur est assez fou pour vous le publier, il y a une chose qu’on attend avec angoisse et bonheur, c’est… le texte de quatrième de couverture,

OK, c’est mieux. On enchaîne.

Le texte de 4ème de couv est toujours un petit bijou de littérature publicitaire, ou en tout cas devrait l’être. Il est souvent écrit par le conseiller éditorial qui a suivi l’affaire, la poussant du vilain bébé manuscrit tout fripé jusqu’à la magnifique parution dont la blondeur souriante et l’opulente poitrine vont attirer en ces lieux les apparatchiks de SRàGS*.
Je serais éditeur, je les confierais tous à Karim Berrouka. Parce que.
D’abord, Karim sait écrire et ceux qui savent lire on déjà pu se gondoler à ses histoires très pif pouf palapoum. Mais alors quand il se lâche sur une 4ème, ça porte loin. Voyez plutôt :

– Top c’est parti.
Je suis un recueil de 16 nouvelles où la réalité est mise à mal où le futur comme le passé se prennent quelques séries de baffes monumentales. Je voyage dans l’espace sous forme de cube sous forme de navette déglinguée j’ai des potes commandos des frontières de l’infini d’autres qui ont le tentacule facile. J’aime les enfants j’aime pas les hôpitaux j’entends des voix je chante le Canto-Pilote électrique. Quand j’ai crée le monde j’étais un concept quand je l’ai vu disparaître j’avais des cors aux pieds. Je suis… Je suis ?
– Blaguàparts, de Don Lorenjy !
– Bravo, vous gagnez une trottinette !

Parole, Karim, le coup de Questions Pour un Champion, ça me le perce !
Comment as-tu su que, dans ma prime jeunesse, j’avais enchaîné trois victoires à ce jeu télévisuel avant de me faire laminer aux Masters (et en smok, siouplaît) par des mutants à trois cerveaux et une seule main (pour le buzzer), hein ? Comment t’as su ?
Non, franchement, ce texte-là je me le garde pour moi.

Voici une autre version berroukesque, et ça se tient aussi :

On pourrait vous dire que la réalité qui se barre en couilles, c’est pas drôle pour tout le monde ; que tenir le rôle de nettoyeur de l’espace, ça appelle pas forcément le sourire ; que les rencontres extraterrestres, c’est pas le gag préféré de l’humanité ; que la marche à pieds, c’est pas le panard niveau excitation de la voûte plantaire.
Ou vous laisser vous faire une idée.
Mais, pour ça, il faudra lire autre chose que le quatrième de couverture.

Alors là, chapeau le teasing publicitaire. Karim, le jour où tu en a marre d’écrire de la bonne littérature, demande-moi des contacts pour entrer en agence.
Encore que…

Parce que là, tu t’es lâché sévère. Après les méchancetés sur Dan Brown, Marc Lévy et Werber qui ne méritent quand même pas ça, tu conclus d’un magistral :

… Vous voulez des elfes et des nains et des dragons qui gambadent et se frottent aux mollets d’un nabot formé par Gérard Majax, comme du Tolkien, mais avec des femmes à poil en plus. Euh. Y en a pas. Mais il y a une page blanche en fin de volume si ça vous tente.
16 Blaguàparts, c’est assez pour dire en 250 pages tout ce que les autres diluent en 16 volumes.

Je vous garde pour la fin le texte qui figurera effectivement sur la quatrième de couverture des Blaguàparts, ce recueil qui, et que… bref, qui sortira bientôt chez Griffe d’Encre.

Approchez, approchez ! Ici on travaille pour le bien de la littérature.
On traite de sujets phares, comme l’humanité, l’altérité, l’avenir du monde, les distributions de pains par 0 g.
On se défonce à l’illusion, on s’envoie ad patres dans des tunnels publicitaires, on se shoote dans les étoiles, on gobe du tout-puissant, on se transforme à volonté courts longs carrés…
N’ayez crainte, prenez place, vous verrez du pays, et des trucs à vous faire péter les synapses.
Dépêchez-vous, l’offre n’est pas éternelle ! Il vous reste 16 nouvelles à lire avant l’autodestruction de l’humanité.

Voilà, c’est fait, Karim m’a donné envie de lire mon propre recueil. Malin que tu es !
Parce qu’il y a un truc qui m’énerve dans les présentations de recueil, c’est quand l’éditeur essaie de nous faire la liste des nouvelles de façon détournée, genre « vous comprendrez toute la finesse de l’allusion quand vous aurez fini de lire ». Ça me gave parce qu’après, en lisant le recueil, je cherche toujours à replacer les indices au lieu de m’intéresser aux histoires.
Là, avec du Karim, si vous avez la moindre idée de quoi ça parle, les Blaguàparts, faites-vous connaître. J’envoie au premier qui ne se goure pas trop un exemplaire gratuit, mais tout sali par une dédicace de moi-même.
A plus !

—STOP — Fin du jeu : c’est Gaëlle qui a gagné (mais Travis l’a bien aidée).

Les Blaguàparts, ça parle de trucs drôles, mais quand on a bien rigolé, blague à part, ça peu faire réfléchir, poser des questions, avancer le schmilblick (heu… faut pas pousser quand même).

Mais bon, surveillez le blog, il y aura au moins un autre jeu avec un exemplaire à gagner.

Et ce sera plus dur !

KaBoum !

*Salope Russe à Gros Seins, bien sûr

Advertisements

23 Réponses to 'Parole, Karim, t’es trop blague !'

Subscribe to comments with RSS ou TrackBack to 'Parole, Karim, t’es trop blague !'.

  1. Travis said,

    A mon avis ça ne parle pas de SRàGS, ni de LW88, mais plutôt de belles choses émanant de la tête d’un Don Lorenjy inspiré par l’air frais de la montagne.

    Tube de pommade en option.

    🙂

    Sinon il sort quand le recueil?

    • Don Lorenjy said,

      Perdu.Y a pas de montagne ni d’air frais.
      Merci pour la pommade.
      Pas de date de sortie plus précise que « bientôt », désolé.

  2. Travis said,

    Peut être ça parle de ça:

    « un package, entre folie pure, conquête de la galaxie au blaster et réalité qui se fait la malle en 16 textes »

    Travis qui triche un peu.

    • Don Lorenjy said,

      Perdu. Mais la triche ne te disqualifie pas, essaie encore 😉

  3. Travis said,

    Peut être ça parle de la création et de la destruction de notre monde par un esprit que certains appelleraient Dieu avec une majuscule, peut être aussi de personne ou d’objet ou bien encore d’ I.A incorporée dans des machines, voir peut être des especes végétales sauvant notre triste monde détruit depuis longtemps.

  4. Travis said,

    eh Blaguàparts Don ça parle de quoi ton prochain livre? 🙂

    ok je ——>

    Travis qui t’envoie un chèque pour te soudoyer

    • Don Lorenjy said,

      Hé, tu n’as jamais été aussi près de gagner un livre !
      (et pas à cause du chèque)

  5. THOMAS GEHA said,

    Perso, avec le quatrième de couverture « question pour un champion » j’achète tout de suite. Les autres sont fades à côté 😉

    • Don Lorenjy said,

      Oui, mais il est bien connu que l’auteur ne supporte pas une 4ème de couv mieux torchée que tout ce qu’il a pu écrire à l’intérieur, alors…

  6. Luigi said,

    Y’a des hérissons dedans et de la soupe à l’oignon ?

    • Don Lorenjy said,

      Pas encore, mais c’est une idée. Stoppez les rotatives !

  7. Travis said,

    Je bloque c’est énervant.

    Des petites histoires en forme de farce, façon Pierre Dubois?
    Des blagues à part? des histoires en devinettes?

    finalement Blaguàparts est ce vraiment un livre???

    Peut que nous nous sommes fait avoir, la réalité est une farce et Don le marionnettiste,

    oula je m’égare.

    • Don Lorenjy said,

      Ah, si loin, si proche…

      • Travis said,

        ça parle des Anges?

  8. gaëlle said,

    Ben c’est fastoche. ça parle que trucs qu’on rigole en les lisant. P’tête même qu’à la base, c’était pas des trucs rigolos. Mais tournés à la sauce Don Lo, ils le sont devenus.

    J’ai bon? Hein, hein, m’sieur?

    Et sinon, t’en fous, mais moi j’aurais voté pour la 4ème de couv Question pour un champion itou. Elle est mortelle!

    • Don Lorenjy said,

      « trucs qu’on rigole en les lisant. P’tête même qu’à la base, c’était pas des trucs rigolos. » OK, c’est bon, t’as gagné !
      Mais il faudra que tu prêtes ton exemplaire à Travis, parce qu’il a bien déblayé le chemin !
      C’est des Blaguàparts, quoi : des histoires pour rire, mais blague à part, ça peut faire réfléchir… un peu… si on veut… pas obligé.

  9. Travis said,

    Don’t worry j’investirai, le Don Lo c’est une valeur sûre.
    Mais si je ne te croise pas dans un salon ou ailleurs, je t’enverrai mon exemplaire, car je veux ma dédicace.

    • Don Lorenjy said,

      Merci… on se verra bien un jour vers Paris. Et tu sais que je te tiens au courant 😉

      • Travis said,

        Pas de soucis

  10. Chrysopale said,

    En parlant d’investir et de salon… tu ferais pas un tour par celui de Bruxelles toi cette année? C’est que j’ai un Djeeb à faire dédicacer moi…

    Géniales les 4èmes de couv’ soit dit en passant…

    • Don Lorenjy said,

      Wouaouh ! ça, ça me fait plaisir. Pas de Bruxelles, mais je te dirai si je passe vers le Nord, ou au moins Paris.

      • Chrysopale said,

        Merci 🙂


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :