Comme ça s'écrit…


La voix des autres

Posted in Lecture par Laurent Gidon sur 5 juin, 2010
Tags: , ,

Voilà, ça y est, j’ai fini Chien du Heaume, de Justine Niogret. J’ai pris mon temps, pas parce que c’est long, mais parce que ça le mérite. Chien, c’est une tête de mule, un corps, une voix surtout. En lisant, au-delà des atouts de l’histoire, je me disais qu’avec l’âge je sais de mieux en mieux ce que j’aime dans les romans des autres. Être surpris, d’accord, mais aussi avoir confirmation de ce que la personne à de beau à dire. Ce qui est marrant, c’est qu’il m’a suffi de poser ce livre et d’en prendre un autre pour que ça se confirme.

La voix de Chien, c’est une langue de gorge, âpre, rude, qui pratique l’ornement par soustraction comme un cheval recule avant de botter. Elle cogne sans prévenir, sans chercher l’effet, en nous disant bien que c’est comme ça, y a pas. Cette voix, elle tient la note sur tout le roman, et si Justine s’amuse à la casser dans le lexique final, c’est peut-être pour la renforcer encore. Par contraste, on dirait d’un peintre.

Une voix, pourtant, je sortais d’en prendre, et pas de la moindre, avec Gagner la guerre. J’ai l’impression que Jaworski écrit comme il pense, et que ça lui chante dans la tête. Une sorte de viole de gambe un peu précieuse qui se met d’un coup à gratter canaille. Alors que Chien hésite entre crécelle et trompe tibétaine, un instrument primal qui nous gratte l’ancestral et remonte la colonne jusqu’à grincer dans le cou. Et puis hop ! changement de voix, j’ouvre mon premier Ayerdhal.

J’avais dit à Ayerdhal la même chose qu’à Roland C. Wagner. Je leur avais dit que je ne lirai leurs livres qu’après les avoir rencontrés en vrai. Parce que les bonshommes m’intéressent autant à l’oral qu’à l’écrit. Encore une histoire de voix. Roland, pas encore pu le croiser. Mais Yal, deux fois en un mois. A Épinal, j’ai pris Chroniques d’un rêve enclavé. J’ai commencé hier soir, et cette voix m’a décoiffé comme celle du capitaine Haddock quand il se meule l’organe contre un moule à gaufres de base. On sent bien que ça chante une partition inconnue, qu’il faut s’y faire parce c’est beau même si on ne comprend ni pourquoi ni comment. Et que cette voix-là peut nous raconter n’importe quoi, on prend le sac et le bâton, et on suit.

J’ai bien envie de jouer au jeu de la citation pour vous faire envie, mais je ne vais pas le faire, parce que sorties de la page les notes s’envolent comme le dernier oiseau qui ne veut pas rester seul sur le fil. Alors il va vous falloir imaginer. Ou mieux : lisez-les.

Pour en savoir plus sur ces voix, y a qu’à cliquer sur les couv, comme sur les vrais sites.

5 Réponses to 'La voix des autres'

Subscribe to comments with RSS ou TrackBack to 'La voix des autres'.

  1. silk said,

    Et bien voilà quelques lectures qui semblent intéressantes à prévoir pour plus tard.
    En ce moment, je suis déjà un brin « overbooké »… 😉


  2. Pour les deux autres, je ne sais pas, mais pour le Jaworski, je ne peux que confirmer. J’ai bien aimé ta comparaison de sa voix avec « une sorte de viole de gambe un peu précieuse qui se met d’un coup à gratter canaille ». Très beau. J’aurais difficilement trouvé mieux, pourtant je sais maintenant, grâce à toi, que c’est exactement ça !
    Ayerdhal était à « Mauvais Genres » voici un mois de cela, et Niogret il y a deux semaines. A quand un « Mauvais Genres » spécial JP Jaworski ?

    A.C. de Haenne

    • Don Lorenjy said,

      C’est sûr que le plaisir, ça prend du temps quand c’est bien fait !

  3. Azarian said,

    Ah Ayerdhal ! Une grosse baffe a coup sur 😉 Chroniques d’un rêves enclave m’a fait bizarrement fait pense aux essais de sociétés anarchiques après guerre en Espagne mais surtout après beaucoup de lecture imaginaire étrangère ça m’a rappeler un fait : les auteurs français ça prend aux tripes.
    Pour Jaworski, je n’ai pas lu Gagner la guerre mais j ai lu Janua Vera, un véritable exercice de style ou l’auteur nous montre toute la palette de ses capacités. Bref j’en déduis que je devrais mettre Chien du heaume sur ma liste 😉


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :