Comme ça s'écrit…


Futuriales : parce que c’était vous…

Posted in Non classé par Laurent Gidon sur 13 juin, 2010
Tags:

C’était hier, encore une journée en apesanteur, dans un parc d’Aulnay-sous-Bois, sous une tente juste assez grande pour être bien, avec un public nombreux, curieux, chaleureux et un déjeuner sympa dans un réfectoire d’école comme à Sèvre. Je profite de n’être pas encore redescendu pour remercier à chaud.

D’abord l’organisation, les libraires, les bibliothécaires, qui ont réussi pour une première édition à trouver le ton juste, mettre en place l’infrastructure idoine et créer une atmosphère que certains salons mettent des années à insuffler. Je le leur ai déjà dit sur place, mais comme ça c’est écrit. Pourvu que la manifestation perdure !

Ensuite les gens, plein de gens :
Sophie, le plaisir de te revoir ; tu es toujours aussi belle, ta vie doit l’être aussi et celle de tout ceux qui la partagent un peu autour de toi.

Bénédicte, Anne et leur grande copine, leurs sourire et leurs blagues ; elles passent ici, elles me l’ont dit.
Oph, bien sûr.

Tarik, enfin ! pour cette matinée rien qu’à causer (ça c’est bien passé, l’anniversaire de Nils ?).

L’échassier de la compagnie Tibody Paint qui s’était pris une bâche sur le parquet des Imaginales et que j’ai été content de revoir sans bobo (mais qu’est-ce qu’il est costaud!).

Et puis les gens qui écrivent (Anne, Mélanie, Sylvie et Sylvie, Joëlle, Li-Cam, Cédric, Lionel, David, Karim, Timothée, Serge, Éric, Vincent, Stéphane, Philippe…),
ceux qui publient ceux qui écrivent (Charlotte, Jérôme, Claire, Philippe, Karim encore, et Magali…),
ceux qui écrivent sur ceux qui écrivent (Bruno, Thomas, Raphaël…),
ceux qui photographient (Mélanie encore, Roger-Marc…),
ceux que j’ai rencontrés pour la première fois mais que c’était bonheur : Laurent Poujois (grand Prix !), Xavier Bruce (grand sourire !), Édouard Brasey (petit café… sur le Jean, désolé), Manchu (grand bonhomme),
et ceux que j’oublie ce matin mais que j’ai eu plaisir à voir hier.

Je sais, ça fait un peu inventaire, mais tout le reste est dans mon cœur… sauf mon café, qui est toujours sur le Jean d’Édouard Brasey. Désolé.

En plus, j’ai pu faire plein de trucs dans le train, dont lire la nouvelle de Lionel dans Magiciennes et Sorciers (l’indispensable antho des Imaginales) et j’ai bien aimé, poser les bases bien propres d’un projet à venir et avancer sur le chapitre 4 de Djeeb l’Aimenteur. Comme samedi, c’était pas mal.

Bon, je sais que ça frustre un peu au niveau anecdote, mais qu’est-ce que vous voulez : ce qu’on a dit ne concerne que ceux à qui on le disait. C’est leur privilège à eux, ils partageront s’il veulent bien, ici ou ailleurs.
Si, quand même : Laurent Poujois a été très content de recevoir son prix, et son professionnalisme dans le remerciement ne doit pas cacher qu’il était super ému et super heureux. En plus, le prix est beau. On dirait une forme topologique revue par un artiste époque Jules Verne, avec cuivre et rivets de belle facture.

Vraiment, les Futuriales, ça mérite. D’ailleurs Jacques Ully, un des organisateurs, m’a paru tellement cool que j’avais l’impression de l’avoir déjà rencontré plein de fois.

Advertisements

16 Réponses to 'Futuriales : parce que c’était vous…'

Subscribe to comments with RSS ou TrackBack to 'Futuriales : parce que c’était vous…'.

  1. Lhisbei said,

    on va guetter les photos chez Mélanie et sur ActuSF alors 🙂

  2. Oph said,

    « Oph, bien sûr. »

    Genre « what else ».
    Wouah.
    En tout cas, de mon passage, je pourrai aussi dire « Don Lo, bien sûr ». On se connaissait à peine et j’ai eu l’impression d’être traitée en amie. Ça fait quelque chose, crois-moi.

    • Don Lorenjy said,

      Je l’ai senti comme ça aussi, et c’était agréable. On se reverra !

  3. Benedicte said,

    Oui, oui, je passe sur ton blog et ce fut un plaisir trop court de te voir. 🙂 J’ai hâte de commencer ton roman. J’espère qu’il est aussi drôle et intéressant que toi. A bientôt. 🙂

    • Don Lorenjy said,

      Non, mon roman n’est pas drôle… mais il est plus intéressant que moi (j’espère) !

  4. Travis said,

    D’abord c’était mon café qui est parti sur le jean de monsieur Edouard Brasey 🙂 (en tout cas le bonhomme a été d’une courtoisie incroyable)

    Sinon très bien passé l’anniversaire, merci.

    Et très heureux de notre rencontre et discussion qui ne fait que commencer.

    Merci à toi

    • Don Lorenjy said,

      Quoi ? On s’est dit des trucs ?
      La vaaaaache, ça devait être bien 😉

      • Travis said,

        Laurent qui? Je ne sais plus. En tout cas ils ont du apprécier, enfin je crois.


  5. Pas grave, Don. La dernière fois que j’ai reçu un café sur les genoux, c’était au Salon du Livre de Paris. Mais j’étais en costard blanc! Plus gênant à nettoyer… -)

    • Don Lorenjy said,

      En fait, je suis plus désolé pour la brûlure que pour le pantalon. Je pense au pantalon aussi, bien sûr, j’ai beaucoup d’affection pour le pantalon… mais ta fesse gauche mérite plus d’attention, non ?

      • Travis said,

        Heureusement les bottes en Python n’ont rien eu. 🙂

      • Don Lorenjy said,

        C’était pas du vrai serpent.
        « Il n’y a qu’un python pour bien porter du python ! »


  6. Ravi de t’avoir revu à Aulnay – même si c’était en coup de vent, hélas, comme toujours… (Un jour j’aurai une tête et j’aurai mon Magiciennes et Sorciers avec moi, tudjuuuu.)

    • Don Lorenjy said,

      J’ai lu ta nouvelle dans le train (comme promis) et j’ai bien aimé. vraiment ! Beaucoup de finesse et une fin dont la mélancolie m’a touché.


      • Merci beaucoup Don Lo! Ca me fait très plaisir 😀
        Je suis ravi qu’on soit au sommaire du même ouvrage. J’ai été pour ma part très intrigué par cette aventure de Djeeb, que je découvrais, et par ce que tu nous fais apercevoir de l’univers en conclusion!

      • Don Lorenjy said,

        C’est vrai qu’il y a un peu de spoiler sur la réalité de l’Arc Côtier – et de sa nature Fantasy – mais c’est voulu dans cette optique de travelling arrière. D’histoire en histoire, on en découvre un peu plus…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :