Comme ça s'écrit…


Lettre à Nicolas Sarkozy, président de la république française

Posted in Non classé par Laurent Gidon sur 25 août, 2010

Monsieur le président,

Il peut arriver à chacun de se croire cerné de haines et d’incompétences. Vous-mêmes vous sentez-vous peut-être la cible d’une attaque généralisée dont votre personne plus que votre fonction serait l’objet. Ne pensez pas cela.

Il y a partout des gens qui, sans être d’accord avec vos actions, vous respectent en tant qu’homme. Si j’arrive à m’en convaincre, vous le pouvez aussi. Des citoyens de tous bords réfléchissent à des solutions pour nos impasses et vous laisseraient autant qu’un autre les incarner ; des Français qui souffrent ou patientent espèrent que vous saurez soulager leurs angoisses sans pour autant désigner de coupables ; et j’en suis sûr, des croyants vous incluent dans leurs prières.
Partout, des idées naissent, chargées d’espoirs plutôt que de peurs et de rancœurs rétrogrades ; des idées dont vous pourriez être le porteur. Des idées qui pourraient fédérer autour de vous et de votre fonction les vraies voix de la liberté, de l’égalité, de la fraternité.

Il est certes difficile de les entendre. Plus difficile que de prêter l’oreille aux ambitions, aux avidités et aux jalousies dont le vacarme est trompeur : elles ne seront jamais apaisées.
Leur nombre apparent est également un leurre : attisées sans cesse, ces passions brûlent vite et cherchent toujours un nouveau brasier. Une flambée de sondages et puis s’en va.

En revanche, ceux qui vous critiquent sans excès mais avec arguments, et peuvent ainsi paraître vos plus strictes opposants, sont aussi ceux sur lesquels vous pouvez compter, durablement. Parce qu’ils ne vous haïssent ni ne vous adulent. Ils ne changent pas d’avis avec le vent. Ils ne se défaussent pas de leurs problèmes sur les politiciens tout en les méprisant. Ils savent au contraire s’engager pour une démarche qu’ils sentent juste, ou au moins nécessaire. S’ils ne sont pas avec vous lorsque vous vitupérez, ils ne seront pas contre vous quand vous agirez. Leur nombre vous étonnerait.

Pourquoi vous dire ces choses bien mièvres et que vous savez sans doute déjà ? Parce que la tentation est grande, lorsque les mécontentements s’élèvent, de se sentir seul contre tous. Personne n’est seul. La responsabilité qui est la vôtre, loin de vous isoler, doit vous rapprocher des vraies forces de ce pays, voire de ce monde.
Les impasses dans lesquelles s’est engagée notre société l’exigent de vous autant que de nous tous. Cela aura un coût, mais un coût juste.  C’est un prix que nous sommes prêts à payer aujourd’hui, en matière économique, sociale et environnementale, pour qu’il ne soit pas plus élevé demain. Dans ces domaines, les actes sont moins chers que les mots, lesquels hypothèquent l’avenir dans le bouillonnement du présent.

Saurez-vous écouter avec discernement, vous rapprocher des vrais besoins et vous engager avec ceux qui vous soutiendront vraiment parce qu’ils préfèrent encourager que détruire ? Cette lettre ne sera qu’une goutte d’eau pour vous y inciter. Mais une goutte d’eau pour celui qui a soif, c’est mieux que rien.

Bien à vous,

Laurent Gidon

Advertisements

3 Réponses to 'Lettre à Nicolas Sarkozy, président de la république française'

Subscribe to comments with RSS ou TrackBack to 'Lettre à Nicolas Sarkozy, président de la république française'.

  1. Silk said,

    L’as-tu envoyé à qui de droit, DonLo ?
    Si oui, et si une réponse te revient, j’espère que tu la mettras en ligne car je suis très curieux d’en connaître la teneur…

    • Don Lorenjy said,

      Oui, c’est parti, par mail.
      Ainsi qu’au courrier de certains journaux.
      Je m’attends à un silence assourdissant 😉

  2. Isa said,

    J’applaudis des deux mains. Chapeau bas. Tu dis ce qu’il y a à dire en toute humanité. J’aime !
    Je doute que tu aies une réponse mais qui sait ? Si tu es un jour assez célèbre, tu pourras peut-être t’exprimer sur la politique avec plus de nuances que bien des écrivains reconnus.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :