Comme ça s'écrit…


La citation du jeudi

Posted in Jeudi par Laurent Gidon sur 16 septembre, 2010

Pas envie de faire le malin, ce matin. J’entends sur France Culture une très scientifique (et donc intelligente) géographe stigmatiser l’écologie qui stigmatise les responsables de dérèglements. J’ai entendu hier un très politique (donc très intelligent) président d’assemblée fustiger l’obstruction de parlementaires qui fustigeaient une réforme menée de façon à confisquer toute réflexion. J’entendrai sans doute demain un passant médiatique (donc très intelligent) expliquer qu’il est urgent de se dépêcher de foncer sans attendre ni perte de temps pour prendre des décisions qui engagent l’avenir à jamais parce que après-demain on changera peut-être d’avis alors vite !
Pause.

Encore quelques lunes, encore quelques hivers, et plus un seul descendant des puissants hôtes qui peuplèrent autrefois cette vaste terre, ou vécurent dans des foyers heureux, protégés par le Grand Esprit, ne restera pour pleurer sur les tombes d’un peuple jadis plus florissant et plus rempli d’espoir que le vôtre. Mais pourquoi m’attristerais-je de la disparition prématurée des miens ? Une tribu suit l’autre, comme les vagues de l’océan. Telle est la loi de la nature, et tout regret paraît inutile. Le temps de votre chute est peut-être encore lointain, mais il viendra sûrement, car même l’homme blanc dont le Dieu marche à côté de lui et lui parle comme à un ami ne pourra pas échapper à la destinée commune. Nous sommes peut-être des frères, après tout. Nous verrons bien.

Discours du Chef Sealth – 1855

Suivez tous les citateurs du jeudi en passant chez Chiffonnette.

Advertisements

6 Réponses to 'La citation du jeudi'

Subscribe to comments with RSS ou TrackBack to 'La citation du jeudi'.

  1. Lucie said,

    Et moi, hier, j’ai eu un très intellectuel, donc très intelligent, commentateur sur facebook me dire que « trop de bons sentiments tuent les bons sentiments » et qu’en conséquence, mon idée de blog collectif sur le thème Liberté, Égalité, Fraternité était contre-productive, voire préjudiciable aux valeurs de la République… (je te la fais courte, hein !)

    Comme quoi…

    • Don Lorenjy said,

      Bisounours de tous pays, unissez-vous !
      Faut que j’aille voir ton blog, ça me parle.

      • Lucie said,

        J’espère bien que ça te parle 🙂

        Pour le moment, je n’ai encore rien décidé, mais ton avis sera le bienvenu

  2. Yap said,

    J’aime beaucoup la citation d’aujourd’hui. Entre autres (mais pas que) l’idée de savoir ne pas regretter.

  3. Silk said,

    « Non, rien de rien, non je ne regrette rien… »
    Certains regrets sont inutiles, c’est vrai.
    Mais il y en a d’autres qui le sont car ils peuvent permettrent parfois d’éviter à certaines personnes de refaire éternellement les mêmes « bêtises » (J’avais utilisé un autre mot au départ, et puis je me ravisé…).

  4. chiffonnette said,

    Quand un sage parle…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :