Comme ça s'écrit…


Ce qu’on lit

Posted in Lecture par Laurent Gidon sur 3 novembre, 2010

Je viens de finir un livre amusant, sans autre justification déclarée que de faire passer un bon moment à son lecteur. Et ce n’est déjà pas si mal. Il s’agit de La Revanche des Spellman, de Lisa Lutz, publié chez Albin Michel. Des personnages décalés, un scénario honnête, quelques gags et une forme relâchée qui saute d’un lieu à l’autre dans un souci de vitesse et de concision agréable. Voilà : agréable, c’est le mot. Je vous renvoie sur le blog de Mille et une pages pour en savoir plus.

Ailleurs, on dirait « un livre pour rien », mais juste agréable, par les temps qui courent, c’est assez chouette. Et puis, faire tenir une histoire à suspense sans violence ni (trop de) méchanceté, ça m’interpelle toujours un peu.
Donc merci Lisa Lutz, c’est du beau travail.

Un en revanche qui bosse comme un pied, c’est le critique de Booklist cité en 4ème de couv. Je recite :

« Il y a dans les séances de psy d’Izzy plus de gags que dans tous les films de Groucho Marx réunis ! »

De deux choses l’une, soit M. Booklist n’a jamais vu un film de Groucho Marx et c’est un cuistre, soit il pense que les lecteurs n’en ont jamais vu et cela fait de lui un idiot méprisant. Et c’est insultant pour Groucho Marx, qui plus est.

Je vois là derrière une chaîne d’incompétences, dont M. Booklist n’est que le premier maillon. Une ribambelle de crétins est venu s’y accrocher, jusqu’à l’éditeur français qui s’est cru obligé de reproduire l’ânerie initiale, à l’américaine.
On pourrait dire que je m’énerve pour peu de choses. Ce n’est pas complètement faux, car il se passe bien pire. Mais ce peu de chose contribue à l’ambiance actuelle qui autorise à dire tout et n’importe quoi sous couvert de communication. Résultat, en politique et en science comme en publicité, bon sens et précision sont aux abonnés absents. N’importe quel président, député ou Claude Allègre peut se prendre pour Séguéla et lâcher sa petite phrase absurde sans crainte des conséquences, tant que l’objectif d’impact est atteint.
Et ça, croyez bien que ça me fatigue et m’inquiète.

2 Réponses to 'Ce qu’on lit'

Subscribe to comments with RSS ou TrackBack to 'Ce qu’on lit'.

  1. Marco said,

    Ah ben tiens, un « complètement d’accord » de plus.

    • Don Lorenjy said,

      Tu me flattes. Rien que ton passage est un compliment.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :