Comme ça s'écrit…


Autoprotection contre autoréalisation

Posted in Réflexitude par Laurent Gidon sur 8 décembre, 2010

Voilà, c’est confirmé : au lendemain de ce qui aurait pu être un CantonaRun, on n’a plus qu’un CantonaPffffuit. Rions ensemble. De soulagement ?
Déjà, il n’y a pas eu de bankrun, ça on le sait. Il suffit de jeter un coup d’œil sur les chiffres du buzz pour comprendre pourquoi.

= 20% des internautes qui se sont exprimés ont parlé ou commenté les actions de Cantona aujourd’hui (l’attente -en vain- de son retrait d’argent dans une banque de Picardie, l’annonce par le site financier Wansquare que le footballeur a parallèlement transféré 750 000 euros déposés dans une banque de gestion privée vers un compte ouvert récemment au Crédit Agricole) ;
= 16% ont évoqué la femme d’Eric Cantona (alors que son mari critique les banques, elle joue dans une pub pour LCL) ;

Seuls 8% des internautes ont envoyé des liens vers des analyses sur la situation et la proposition.
Pour tuer le message, tuons le messager.

La proposition de Cantona s’apparentait à une catastrophe autoréalisatrice : c’est parce qu’on l’annonce qu’elle se produit. Mais le système est plus fort que Cantona. Par réflexe, la majorité a préféré mettre en question l’icône plutôt que réfléchir au problème qu’elle soulevait. Ce réflexe, c’est quoi ? Qu’est-ce qui nous empêche de reconnaître que l’état du monde ne prend pas naissance en dehors de nous, que nos actes quotidiens, la façon dont nous gagnons notre argent et ce que nous en faisons ensuite participent à ce que nous semblons contester ?
Peut-être est-ce tout simplement une peur aux multiples origines. Peur de perdre le peu que nous avons. Peur de faire confiance à l’autre au moment de prôner la solidarité. Peur de nous faire confiance à nous-mêmes au moment du « et après, qu’est-ce qu’on fait ? »

La peur reste sans doute le plus grand facteur d’autoprotection d’un mode de vie irrationnel, destructeur et emballé. Fonçant dans le mur, nous avons plus peur des effets du virages que de l’impact. Alors on accuse Cantona.

Publicités

2 Réponses to 'Autoprotection contre autoréalisation'

Subscribe to comments with RSS ou TrackBack to 'Autoprotection contre autoréalisation'.

  1. Oph said,

    « Great minds discuss ideas. Average minds discuss events. Small minds discuss people. »
    (Eleanor Roosevelt)

    J’avoue que je préfère ta piste d’interprétation, la focalisation sur la personne d’Éric Cantona vue comme fuite intellectuelle plutôt que comme indice révélant l’étroitesse d’esprit intrinsèque de ceux qui se sont exprimés à son sujet.
    Et puis ça me ferait passer pour quelqu’un d’intelligent suite à mon commentaire sur le billet précédent, alors forcément, c’est biaisé, son truc, à Madame Roosevelt.

    • Don Lorenjy said,

      Nan nan, tu es quelqu’un d’intelligent, Roosy a raison !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :