Comme ça s'écrit…


Good job !

Posted in Réflexitude par Laurent Gidon sur 13 décembre, 2010

Toute une matinale de France Culture sur le thème de la spéculation ciblant directement les pays, et sur la probable/possible/redoutable fin de l’euro.
Ma première réaction est d’être catastrophé. Où va-t-on ? Est-ce qu’on manque de produits alimentaires, de produits industriels, de services ? Non, tout cela est proposé partout, en quantité plus que suffisante puisque les excès en tous genres font peser une crainte permanente sur les capacités des populations à consommer tout cela. On pourrait distribuer à ceux qui manquent, bien sûr, mais nous on ne manque de rien, sauf… d’argent.
De quoi ?
D’argent, ce truc qui est censé correspondre aux quantités produites pour faciliter leurs échanges.
Mais, si on manque d’argent, si on est si endettés, on devrait aussi manquer de produits, non ?
Non, bien sûr. Nous produisons comme des bêtes, ou faisons produire, c’est pareil.
Mais nous avons permis à des petits rigolos de découpler argent et production pour qu’ils puissent jouer avec les sous et en avoir plus sans bêcher le sol ou s’enchaîner à l’usine. Maintenant, ces petits rigolos lassés de jouer avec les sous des particuliers ou des sociétés, vont jouer avec des pays entiers. C’est plus drôle et plus rémunérateur. Il y avait déjà eu la Thaïlande, l’Argentine et la Turquie (dont on se foutait pas mal, alors on a oublié), maintenant la Grèce et l’Irlande (là on sert les fesses, ça se rapproche), demain le Portugal, l’Espagne, l’Italie, sans oublier l’Angleterre qui est en plein dedans, mais ses dirigeants on préféré l’étrangler eux-mêmes pour ne pas laisser les spéculateurs le faire… Bref, ça fout les jetons, hein ?

Je me rappelle de ce que le Dalaï Lama aurait répondu lorsqu’un journaliste lui avait demandé ce qu’il pensait de G.W. Bush : « He’s doing a wonderfull job ! »
Sans rire.
Que voulait donc dire le sérénissime Rinpoché ?
Sans doute que les excès d’un Bush font plus que toutes les bonnes volontés réunies pour la prise de conscience par l’humanité du gouffre dans lequel elle se fourvoie. Un mal pour un bien.
J’ai envie d’adhérer, par optimisme. Et parce que, lorsqu’il faut que les choses changent, rien de mieux que la démonstration du pire. En regrettant juste que Bush n’ait pas été assez wonderfull pour finir son job en un seul mandat, mais c’est un détail.

Et donc le message du jour pour tous ceux qui s’inquiètent ou s’indignent : FMI, bourses, banques, Berlusconi, Cameron, DSK, Merkel, Sarkozy et les autres… good job !

Maintenant, faut juste se préparer à l’après crack.

5 Réponses to 'Good job !'

Subscribe to comments with RSS ou TrackBack to 'Good job !'.

  1. Gilles said,

    « Maintenant, faut juste se préparer à l’après crack. », conclus-tu. Le sevrage sera difficile ? Personnellement, je n’ai jamais touché à ça. 😉

  2. Silk said,

    Oui, vu comme ça : « Good Job », effectivement.
    Mais l’après-crack m’inquiète quand même, parce que le seul à avoir vraiment laissé des traces dans la plupart des mémoires, s’il a, de fils en aiguilles, participé à conduire quasiment toute la planète dans le chaos une dizaine d’années plus tard, n’a rien résolu des aberrations du système. Bien au contraire… 😦

    • Don Lorenjy said,

      Nous (les humains) n’étions alors pas prêts. Le sommes-nous plus pour demain ?

      • Silk said,

        Vu l’état actuel de notre pauvre petite planète et de ce qui s’y passe aux multiples coins (Dire quatre, c’est vraiment plus ridicule encore, non ?), je suis malheureusement très loin d’en être sûr…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :