Comme ça s'écrit…


Le régiment des plumes

Posted in Promo par Laurent Gidon sur 17 décembre, 2010

Il semblerait qu’une tradition pourtant répandue dans le milieu littéraire m’ait échappée. Celle qui prévaut au sein du régiment des plumes.
Notez bien, pour l’édification des wanabes : à partir du moment où vous êtes publié, il vous est interdit d’exprimer la moindre pensée sur le livre, la collection, l’éditeur, voire les partenaires et amis de l’éditeur, le monde de l’édition en général, et tout le reste aussi, tenez ! Vous entrez dans le régiment des plumes, dans les rangs duquel il peut y avoir qu’une pensée, qu’une expression, qu’une loyauté.
Vous irez au combat pour chaque livre qui sort.
Vous fustigerez les détracteurs, ridiculiserez les critiques, encenserez les thuriféraires.
Vous saurez de quel bord vous êtes et saurez reconnaître ceux qui n’en sont pas afin de les passer par les armes.
Tous en rang, je ne veux voir qu’une oreille, n’entendre qu’une voix, ou aucune.

Ignorant que j’avais été ainsi embrigadé à l’insu de mon plein gré, je me suis permis de dire ce que je pensais en tant que lecteur d’un livre où j’étais aussi auteur. L’intéressante anthologie Arcanes, publiée par les courageuses éditions Voy’el. Ne voyez pas dans le terme « courageuses » une tentative tardive (j’alitère si je veux) de retour dans le rang : ayant suivi l’affaire de loin, je sais que Corinne Guitteau a dû soulever des montagnes pour faire naître ce livre. Je lui tire mon chapeau dans un éloge d’autant plus sincère qu’il s’acoquine avec ma très chère liberté de blâmer. Ce qui m’a été vertement reproché.

On ne démissionne pas du régiment des plumes. On ne déroge pas à cette loyauté paranoïaque. On ne déserte pas, même le temps d’une pensée, sans risquer la cour martiale.
Pourtant, je vais répéter ici ce que j’ai eu l’imprudence d’exprimer sur un forum : Arcanes est sans doute un recueil de très bons textes (les 4 que j’ai lus m’ont fait plaisir) et il ne m’y manque qu’une introduction symbolique à chaque arcane du tarot de Marseille pour apprécier un peu mieux ce dont l’auteur s’est inspiré pour écrire son histoire, c’est tout…
On peut, bien sûr, estimer qu’il faut cacher tout hypothétique défaut pour laisser les acheteurs s’en apercevoir d’eux-même. Se cacher sous le voile de la loyauté absolue pour ne rien dire de ce qu’on pense. Ne pas scier la branche sur laquelle tant de fesses littéraires sont posées.
La loyauté, ce n’est pas cela. C’est plutôt à mon sens savoir être honnête et faire suffisamment confiance aux vraies qualités d’un livre pour affirmer ce qui est bien comme ce qui pourrait être mieux.

Quoi ? Il réitère ? Au poteau Don Lo !

21 textes de science-fantasy inspirés des Arcanes majeures du tarot

Pendant qu’on m’exécute, n’hésitez pas à vous procurer ce livre qui non seulement fera très joli sous le sapin mais vous offrira aussi de bien belles surprises de lecture. Vous m’y retrouverez pour un texte sans Djeeb mais en excellente compagnie, avec entre autres Timothée Rey, Simon Sanahujas, Nicolas Cluzeau, Pierre Bordage, Jérome Noirez, Mathieu Gaborit, Thomas Geha… Pour ma part j’avais à traiter du Pendu, et il m’a fallu un peu de recherche avant d’imaginer une histoire qui corresponde à tous les sens que peut revêtir cette carte, d’autant qu’il en existe un max d’interprétations. Quant à la symbolique des autres Arcanes, un coup de Ternet fera le boulot.

11 Réponses to 'Le régiment des plumes'

Subscribe to comments with RSS ou TrackBack to 'Le régiment des plumes'.


  1. Y’a du beau monde !
    Je n’ai pas trop compris ce que l’on te reproche. De critiquer une anthologie où tu n’étais pas, sous prétexte que tu as déjà publié chez cette maison d’édition ?

    A.C.

    • Don Lorenjy said,

      Pire : je suis dans l’antho !


      • Bon, je n’ai vraiment rien compris alors… C’est sûrement les médocs…
        Ah oui, donc, tu es tenu de défendre l’antho dans son ensemble. Faire esprit de corps, c’est ça ?

        A.C.

      • Don Lorenjy said,

        Je n’ai sans doute pas été clair dans le billet.
        En même temps, je suis enrégimenté, enfin, voilà quoi, j’peux rien dire 😉

  2. Oph said,

    Si j’ai bien compris, ce qui t’a été reproché à l’origine, ça a surtout été de faire la remarque seulement maintenant que le bouquin est sorti, alors que tu avais eu une préversion sous les yeux.
    Là-dessus s’est greffée la remarque comme quoi il faudrait apprendre à être pro et à la fermer, mais qui ne venait pas de la même personne.
    En même temps, s’il fallait prendre peur à chaque fois que ça canarde sec chez ActuSF, hein…

    • Don Lorenjy said,

      Exactement. J’ai fait une remarque de lecteur, elle ne m’est pas venue à l’esprit quand je n’était qu’écriveur.
      Aurais-je dû la boucler ? Certains le pensent. Avec des raisons. J’en ai d’autres, on ne peut pas s’entendre. mais se faire peur, non !

      • Oph said,

        Euh…
        Bouh !

        Toujours pas peur ?

        Bon ben zut, j’aurai essayé, au moins.
        Au fait, mon mari s’est vengé du coup de l’amant dans le placard : il est parti avec Aria, ce matin.

  3. Travis said,

    Coucou Don,

    Tu sais bien que tu ne dois pas faire de promo de bouquins, et encore moins quand il y a un texte à toi dedans.

    • Don Lorenjy said,

      I want my Razzy
      And I want it now !


      • Je peux voter pour toi, si tu veux ?

        A.C.

      • Don Lorenjy said,

        Trop tard, fallait le faire avant.
        Et spontanément en plus !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :