Comme ça s'écrit…


Je dis noir, jeudi espoir

Posted in Jeudi par Laurent Gidon sur 13 janvier, 2011

Il suffit de lire un peu pour trouver, partout et même au milieu des pires recensions du marasme, des raisons de relever la tête, voire retrousser les manches. Pour ce jeudi :

Ce qui est remarquable est que les Etats ne se préoccupent nullement de maîtriser ou au moins contrôler « le marché », c’est-à-dire la spéculation et le capitalisme financier, mais par contre s’efforcent de juguler les forces démocratisantes et libertaires qui font la vertu d’Internet. La course a commencé entre le désespérant probable et l’improbable porteur d’espoir. Ils sont du reste inséparables : « Là où croît le péril croît aussi ce qui sauve » (Friedrich Hölderlin), et l’espérance se nourrit de ce qui conduit à la désespérance.
…/…
Mais le probable n’est pas certain et souvent c’est l’inattendu qui advient. Nous pouvons appliquer à l’année 2011 le proverbe turc : « Les nuits sont enceintes et nul ne connaît le jour qui naîtra. »

Edgar Morin – Le Monde du 09/01/11

Bon jeudi, à suivre chez Chiffonnette.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :