Comme ça s'écrit…


Fier d’être Français

Posted in Réflexitude par Laurent Gidon sur 5 novembre, 2013

Ce n’est pas vraiment le moment, je sais.
Jamais je n’aurais cru écrire un jour : « Je suis fier d’être Français ». Jamais je n’aurais même cru le penser. Jusqu’ici, j’avais l’impression d’être Français par un heureux hasard de naissance. J’en éprouvais une vraie gratitude, mais de fierté, non. Puisque je n’y suis pour rien.
Pourtant, lorsqu’une candidate aux élections municipales compare une ministre à une guenon et que dans la foulée une jeune angevine propose à cette même ministre une banane, cela me prend soudain à la gorge.
Oui, moi aussi je suis Français. Français comme elles, comme tous ceux qui osent sans vergogne exprimer leur racisme, leur foi dans les gaz de schistes, leur haine de l’éco-taxe ou leur fierté de mériter 50 ou 100 fois le salaire d’un manœuvre… (faites votre choix, allongez la liste au besoin)
Où est ma fierté, là-dedans ?
Dans le fait que, comme tous les Français qui affirment des opinions, progressistes ou rétrogrades, confiantes ou paniquées, haineuses ou partageuses, comme tous les autres Français en somme, j’ai le choix de penser ce que je pense, de dire ce que je dis, de faire ce que je fais.
J’ai pu me construire dans la diversité. On ne m’a jamais imposé une opinion, une façon de penser, une vision de moi-même, une activité professionnelle, une religion ou une idéologie. Certains ont essayé, mais la France, non. Au contraire, la France a laissé tous les courants se mêler autour de moi, pour que je puisse goûter l’eau et choisir la température de mon bain.
J’ai pu lire, entendre à la radio ou suivre à la télé, des points de vue qui m’ont enthousiasmé ou hérissé, qui m’ont fait réfléchir sur ce que je pensais et pourquoi je le pensais. J’ai pu comparer, comprendre, me faire une opinion, me tromper et surtout changer d’avis.
La France ne m’a jamais menacé de prison, de mutilation ou d’excommunication pour délit d’opinion… encore que.
En tant que Français, j’éprouve donc une légitime fierté de mes opinions, puisque – à l’inverse de ma nationalité qui m’est tombée dessus par hasard – je suis responsable de ce que je pense, de ce que je dis, de ce que je fais.
C’est de cette responsabilité que je suis fier, et fier aussi de pouvoir l’assumer face à ceux qui professent des opinions contraires.
On peut me reprocher d’être écolo bobo, de ne pas participer au redressement productif de la France à hauteur de mes capacités, de ne pas cramer assez de pétrole ou de nucléaire, de ne pas élever mes enfants dans le respect de la sainte consommation ni dans la haine de l’autre, d’être intolérant au racisme comme à la bêtise de ceux qui croient qu’on peut continuer à tout pourrir tant qu’on a un boulot, une voiture et un écran plat… (reprochez-moi d’autres trucs, vous avez le droit)
Merci la France, pour cette liberté de choix : elle va avec la liberté d’en parler au lieu de se taire.
Je la partage à égalité avec les racistes, les lobbyistes pétroliers, les marchands d’armes, les défenseurs de l’emploi contre l’environnement, les incitateurs à gagner plus, les vendeurs de violence amusante, et tous les autres avec lesquels je ne suis pas souvent d’accord, pourtant tous Français comme moi, mes frères en responsabilité.
Dans une république de liberté, d’égalité et de fraternité, le respect ne s’exige pas : il s’accorde.

 

(je m’aperçois que j’avais déjà écrit un truc sur l’idée de nationalité utile, ici…)

—————————

Pendant ce temps, je lis Mélodie du temps ordinaire, de Mary McGarry Morris, ce qui va me prendre un moment parce que j’aime ça et que c’est long. Après, je me ferai le Goncourt (Un auteur de polars récompensé cette année, à quand un écriveur de SF ?).

7 Réponses to 'Fier d’être Français'

Subscribe to comments with RSS ou TrackBack to 'Fier d’être Français'.

  1. Silk said,

    Si « On ne [t]’a jamais imposé une opinion, une façon de penser, une vision de [toi]i-même, une activité professionnelle, une religion ou une idéologie. » durant toute ta scolarité, vraiment jamais rien de tout ça, tu as eu bien de la chance… ou uniquement des instituteurs, professeurs et « conseillers d’orientation » extraordinaires.


    • J’admets avoir eu de la chance : on a tenté de m’influencer, sans doute, de me convaincre également, mais j’ai toujours eu le choix. De même que ceux qui ne pensent pas comme moi.

      • Silk said,

        Je ne parlais pas du champs des possibles une fois adulte, mais de ce qui se passe quand on est gamin, voire ado, et que les décisions sont prises pour toi.


      • Certes, et les opinions qui sont les tiennes aujourd’hui s’expliquent peut-être par ce « parcours imposé ». Mais, ce qui me semble important, c’est que cette explication n’est pas une justification. Tu es libre de tes opinions, et tu es libre aussi d’en changer.
        C’est ce qui fait ma fierté d’être Français : à aucun moment je ne peux m’abriter derrière une quelconque obligation sociale, policière, religieuse, pour me dédouaner de ce que je pense.

      • Silk said,

        Mais comment être sûr que ce qu’on pense est bien le fruit de sa seule propre réflexion, totalement indépendante, et non le résultat d’une plus ou moins subtile manipulation ? Qu’on réagisse « avec » ou  » contre », il y a au final toujours un lien extérieur, non ?
        La « liberté de penser »… Philosophes et psychologues ne l’envisagent pas de la même façon.😉


      • On ne peut être sûr de rien (phénoménologie de la perception, tout çaââââ), mais le simple fait que d’autres ne pensent pas comme toi dans le même environnement prouve que chacun est libre et doit assumer ses opinions.

      • Silk said,

        Le fait que des personnes dans le même environnement ne pensent pas la même chose ne prouve pas que chacun est vraiment libre de ses pensées, mais juste qu’il est possible d’en avoir de différentes.
        Un rebelle est-il toujours vraiment plus libre dans ce qu’il pense ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :