Comme ça s'écrit…


Ce que

Posted in Vittérature par Laurent Gidon sur 5 avril, 2018

J’aimerais vous caresser jusqu’aux larmes, les miennes peut-être.
J’aimerais vous faire déposer les armes, sans argument, juste parce que.
J’aimerais adoucir ce qui ronge, même les grandes ambitions, les miennes aussi.
J’aimerais cesser de me rendre malade, et vous aussi, tous aux abris.
J’aimerais ramener le sourire par la main et l’asseoir là, yeux grands ouverts.
J’aimerais qu’il nous voie et s’élargisse encore, parce que, oui, juste parce que.
J’aimerais que la vie soit la seule cause, la vôtre, la mienne, la leur.
Pas d’autre « parce que… », la vie, c’est tout.
Un gros battement irréaliste mais en plein cœur.
« Mais ça ne marchera pas, Monsieur, faut bien se battre pour se défendre. »
J’aimerais n’avoir aucun ennemi, et en moi-même non plus.
« Ça marchera pas, Monsieur, faut bien bosser pour que ça bouffe. »
J’aimerais que nos progrès nous donnent enfin mieux, plutôt que toujours plus.
J’aimerais qu’on aille vers meilleur temps, meilleure vie, meilleurs nous et ciao le boulot !
J’aimerais qu’on sache au moins pourquoi, même si on ne sait pas où on va.
J’aimerais tout ça, c’est pas grand-chose, ça tient dans la main, pas besoin de serrer.
Ce que j’aimerais n’est pas bien loin, faut juste arrêter de repousser à demain.

Tenez, j’aimerais aussi que le grand moufti d’une religion (n’importe laquelle) reconnaisse enfin publiquement :
« Excusez-nous, on s’est trompés ou on vous ment depuis le début, veuillez ne plus croire en nos fables ni tenir compte de nos enseignements, essayez juste d’être heureux, merci et encore désolés. »
Et vous, qu’aimeriez-vous ?

——————–

J’ai bien aimé La Petite Femelle de Philippe Jaenada, mais pas le titre ni quelques insertions redondantes qui tentent de le justifier dans le texte.

Publicités

9 Réponses to 'Ce que'

Subscribe to comments with RSS ou TrackBack to 'Ce que'.

  1. Luna said,

    C’est beau et apaisant ; ça fait du bien. Ça te va bien, la proésie.

    • Luna said,

      (juste je préfère, d’un point de vue littéraire et personnel, sans le dernier paragraphe)


      • Je te l’accorde. C’est pourquoi je l’ai séparé.

  2. malyloup said,

    j’aimerais juste continuer à être en paix suffisamment longtemps pour que ça déteigne sur le monde………….

  3. Silk said,

    J’aimerais vivre assez longtemps pour voir enfin un jour de vraies améliorations et non juste « des changements ».
    Mais tant que la différence ne sera pas comprise par la majorité…


    • Je te le souhaite (et à nous tous). La différence entre changement et amélioration est souvent affaire d’imagination élargie. On y travaille 😉

  4. Marco said,

    J’aimerais écrire quelque chose de meilleur que moi.
    Ah zut, c’est encore très ego-centré, ce souhait, et pas exempt de conflit interne, j’avoue…
    Blague à part, beau texte, Laurent, et belle cohérence – je viens de tomber sur ton interview concernant l’anthologie que tu as dirigée en 2012, Contrepoint. Pas lue, mais l’idée est excellente.


    • « écrire quelque chose de meilleur que moi » : superbe ! Et loin d’être paradoxal.
      Ceci dit, cohérer c’est un boulot à vie 😉


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :