Comme ça s'écrit…


Blaguàparts

C’est dans les bacs : depuis le 22 mars 2010, le recueil Blaguàparts est disponible chez les libraires (exigez qu’il soit commandé s’il n’est pas en rayon) ou sur le site de Griffe d’Encre.

La preuve, chez Decitre Annecy :

Le petit recueil rouge, bien entouré !

Breaking News :

Les éditions Griffe d’Encre, après une dizaine d’années de beaux livres sans coquilles, ont décidé de cesser leur activité (pourtant bénéfiques, croyez-m’en). En conséquence, les Blaguàparts ne seront plus disponibles en librairie, à part coup de bol dans le fond. Je vais donc tenter de récupérer les derniers exemplaires pour satisfaire quelque lecteur aventureux de passage. Passez en commande par un commentaire pour obtenir votre copie unique de ce fabuleux recueil.

Il comprend 16 nouvelles dont 14 inédites :

Ceci est ma chair
L’ambassadeur
Suzanne on line
Blaster Pride

Ne le dites pas aux enfants
Alien vs. Gladiator
De rien en rien
Storm Riders
Disapparitions
Star Trash
Play Back
Organum
(texte scriptosonore à lecture bidirectionnelle orthogonale imbriquée)
Libéré sans délai

Jungle Session

Et puis bang !
La dernière marche

La couverture est de Zariel. L’idée, très conceptuelle :

« le lecteur, poursuivi par les souvenirs de ces textes censés être drôles, mais qui peuvent susciter de loin en loin une réflexion tenace, blague à part… »

220 pages de pure blague pour 15 euros seulement

Deux vidéos en assurent la désopilante promotion sur Internet, ici et .

Quelques premiers lecteurs m’ont fait part de leur sentiment sur FaceBook : ce livre serait drôle et bien écrit. J’avais pourtant un de ces tracs !

L’éditeur trouve les ventes satisfaisantes et l’exprime sur son blog en glissant un mot sur la qualité de l’ouvrage, ce qui me flatte.

Et voici les critiques :

17/08/11 – de son propre aveu, Gilmoutsky du blog de libraires Rana Toad a mis longtemps pour se décider à lire les Blaguàparts. Mais il ne regrette pas : « Cela aurait révélé d’une stupide fermeture d’esprit et surtout ç’aurait été vraiment dommage. » Je vous laisse découvrir ce qu’il pense de chaque texte, mais je ne peux me retenir de le citer pour l’ensemble :

Blaguàparts manifeste en effet le goût de la chute et une verve badine qui, mine de rien, trahit une recherche, une envie de jongler et de s’amuser avec le vocabulaire (on pense aussi à San Antonio). Même si l’objectif apparent de l’auteur est de divertir, la légèreté se trouve souvent contrebalancée par un aspect plus sombre d’humour, comme un sarcasme qui s’efforce de cacher pudiquement une pessimiste vision du monde.

Voilà, je suis trahi par ma verve badine, ma recherche et ma jonglitude. Sauf que j’ai changé de vision du monde : il est beau, et nous pouvons juste le rendre encore plus beau en changeant 2 ou 3 trucs. Facile…

06/10/10 – dernière lecture en date, celle d’Isa Guso, auteure du déjà très encensé Présumé Coupable chez Griffe d’Encre aussi. Pas de soupçon de copinage éditorial, Isa et moi avons commencé par nous écharper comme des harpies féroces… Pourtant, elle a aimé Blaguàparts, ainsi que d’autres nouvelles ici ou là : « Blaguàparts, c’est un recueil qui fait rire, mais pas que… Derrière un style souvent familier, qui donne l’impression que l’auteur se trouve en face de vous, bière à la main, en train de vous en raconter une bien bonne, se cache une authentique satyre de l’Humanité. » Elle a aussi eu l’intuition de la chute pour l’Ambassadeur, et ça chapeau (parce que moi, en l’écrivant, je ne savais même pas comment j’allais finir) ! Mais surtout je la remercie d’avoir préféré Et puis Bang ! :

Voilà enfin la nouvelle qui manquait selon moi pour que ce recueil soit complet. Un texte moins blague, plus touchant. Ce texte aurait pu répondre au thème de l’Aube sur bien des points. Il traite d’une naissance, de tout ce qui fait l’évolution et l’apprentissage d’un être. Mais pas que… Hélas, je ne peux pas vous en dire plus. Juste que ça reste mon texte préféré du recueil.

Maintenant, je n’ai plus qu’à lire Présumé Coupable pour dire aussi ce que j’en pense.

05/04/10 – C’est Tiphaine sur L’Autre Monde qui ouvre le bal.

Pas enchantée par le titre (ce qui me fait sauter les point bonus), elle se dit rattrapée par les textes (ce qui vaut pour moi tous les bonus).  Une fine lectrice puisque « Les textes sont certes humoristiques mais toujours pour mieux mettre le doigt sur les travers de notre société en perdition économique, écologique et sociologique. » Merci Tiphaine, tu as tout compris. D’ailleurs, je te laisse conclure :

En conclusion, ce recueil de nouvelles ne bénéficie sans doute pas de points bonus grâce à son titre mais se rattrape en étant bien agréable à lire, drôle sans trop en faire, critique comme il faut et décalé à souhait. De vrai griffe d’encre en définitive !

06/04/09 – Tigger Lilly, la superbe gagnante du concours Blaguàparts sur ce blog, n’a pas trainé pour lire son exemplaire. Vous trouverez ici ce qu’elle en dit, et je dois transmettre à Karim Berrouka ses félicitations pour la quatrième de couverture : « Celle-ci sert si bien le recueil, qu’il serait dommage de ne pas vous la faire partager… » Tigger détaille son sentiment texte par texte, mais je retiens de ceci qu’elle a tout compris :

Une quatrième de couverture qui donne le ton de ce recueil de nouvelles où l’humour est au rendez-vous certes, mais avec une méchante tendance à appuyer juste où ça fait mal à notre humanité égoïste, polluante, un brin stupide, très cupide, parfois violente et assez souvent je-m’en-foutiste.

1/05/10 – Garion, des Chroniques de l’Imaginaire, semble s’être bien amusé avec mes quelques blagues. Et je le remercie d’avoir fait l’effort, d’une part de remettre les textes dans l’ordre chronologique, d’autre part d’avoir apprécié le whizzz final (accoler naissance de l’univers et fin de l’humanité). Vraiment, ça me fait plaisir, et on dirait que ça lui a fait plaisir aussi (ce qui me refait plaisir). D’ailleurs, je le cite :

Le résultat ? C’est que je n’ai pas pu fermer le recueil avant de l’avoir terminé, et ce malgré l’heure tardive et un impératif horaire le lendemain. Et je vous recommande donc plus que chaudement la découverte de l’univers façon Don Lorenjy : on y rigole bien, et on n’en ressort pas tout à fait indemne… Ça doit venir de la trottinette.

Franchement, je n’aurais pas dit mieux. On va finir par croire que tout le monde les trouve bien, ces Blaguàparts

8/05/10 – Même les libraires s’y mettent : la responsable du rayon SF de Decitre Annecy viens de m’envoyer par mail le texte du coup de coeur qu’elle réserve aux Blagues dans son magasin :

Blaguàparts, c’est un recueil hétéroclite de nouvelles toutes plus déjantées les unes que les autres, et servies par un humour ravageur

Une belle découverte pour tous les lecteurs ayant envie de s’éloigner momentanément des sentiers battus de la SF…

Franchement, ça fait plaisir. D’autant que Maryline (c’est son nom) a pris le temps de lire tout le livre et de me confier ses textes préférés : Suzanne on line, Libéré Sans Délai, Ne le dites pas aux enfants, et Star Trash. Bon choix !

19/05/10 – Chris de Savoie (alors là, très fort le pseudo) a tout compris des Blaguàparts et n’a pas hésité à l’écrire sur Phenix Web. Je sais que vous allez séant vous délecter de sa chronique, mais je voudrait quand même le remercier pour :

On sent dans les récits de Don Lorenjy un entrain, une envie de partager les joies de la vie mais sans aucune naïveté.

Voilà, de l’entrain, toujours de l’entrain, et de la joie plein la vie… les naïfs, circulez !

03/08/10 – Chiffonnette n’avait pas du tout aimé Djeeb le Chanceur, mais la voici rattrapée par les abdos grâce aux Blaguàparts qui lui font dire à ses amis que « l’avenir risque fort de ne pas être rose, mais ce n’est pas une raison pour ne pas en rire. » Je confirme. Et la Chiffonnette de conclure :

Bref, il y a à boire et à manger dans ce recueil aussi hilarant qu’intelligent. Vivement les prochaines nouvelles du sieur Lorenjy !

De nouvelles nouvelles ? Au boulot Don Lo !


10 Réponses to 'Blaguàparts'

Subscribe to comments with RSS ou TrackBack to 'Blaguàparts'.

  1. Lunatik said,

    Vache… sympa le projet de couv’ !

    • Don Lorenjy said,

      Ouais, ça crache sa mère. Zariel est comme ça : rien à moitié.

  2. Chrysopale said,

    Tout pareil… super le projet de couv’, t’en as de la chance de travailler avec des gens plein de talent ! (c’est ce qu’on gagne à en avoir aussi…)

    Bravo !

    • Don Lorenjy said,

      A Chryso, tu sais tourner le compliment ! Merci.


  3. […] Blaguàparts […]


  4. […] Blaguàparts […]

  5. Travis said,

    Et une nomination aux Razzies 2011 pour la couv’ des Blaguàparts.

    http://forums.belial.fr/viewtopic.php?f=7&t=986

  6. Aurélien said,

    Une magnifique couverture, et un contenu qui ne l’est pas moins ! Bravo et merci !


    • Ah, enfin quelqu’un de bon goût qui sait reconnaître le talent de Zariel. Donc Bravo à toi !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :